SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Actualités
Espace & Astronomie

Une éclipse de Soleil et des grandes marées

La Lune masquera le Soleil le 20 mars, jour de l’équinoxe de printemps. En France, l’éclipse sera partielle et suivie, le lendemain, de marées exceptionnelles.

Réservez votre matinée du 20 mars pour observer l’un des plus émouvants spectacles célestes : une éclipse de Soleil. Ce jour-là, du Groenland à la Sibérie, en passant par tout le nord-ouest de l’Afrique, le soleil sera plus ou moins masqué par la Lune. Si vous avez la chance de vous trouver aux îles Féroé en matinée, ou au Spitzberg quelques heures plus tard, vous pourrez voir une éclipse totale, même si la météo locale en cette saison est exécrable et qu'il vaudrait mieux être au-dessus des nuages pour admirer la couronne solaire.

Attention les yeux !

En France métropolitaine, le phénomène sera visible en matinée, mais pour l’observer il faudra impérativement avoir les yeux protégés par des lunettes conçues pour atténuer la lumière du Soleil. Ces lunettes en mylar ou en polymère noir s’achètent dans les magasins de matériel astronomique ou certains supermarchés. N’observez pas l'éclipse sans protection, car la luminosité du Soleil peut occasionner des lésions définitives à la rétine.

Si nous avons des éclipses de Soleil sur Terre, c’est parce que les diamètres apparents du Soleil et de la Lune sont à peu près les mêmes. La Lune est environ 400 fois plus petite que le Soleil, mais elle est aussi 400 fois plus proche, ce qui permet à la Lune de masquer exactement le disque solaire. Toutefois, quand la Lune se trouve à son apogée, le point de son orbite le plus éloigné de la Terre, son diamètre apparent n'est pas suffisant pour masquer entièrement le Soleil ; on assiste alors à une éclipse annulaire.

Une telle éclipse sera visible le 1er septembre 2016 à l’Île de la Réunion. Pour la France métropolitaine, il faudra attendre le 5 novembre 2059 et se rendre dans le sud-ouest du pays. Quant à la prochaine éclipse totale en métropole, elle aura lieu le 3 septembre 2081.

Marée du siècle ?

L’éclipse du 20 mars aura lieu le jour de l’équinoxe. Or, le lendemain, la Lune sera au périgée de son orbite, c'est-à-dire au plus proche de la Terre. Les influences gravitationnelles de la Lune et du Soleil seront donc à leur maximum, ce qui générera une marée d’une amplitude exceptionnelle, avec un coefficient de 119, très proche du maximum théorique de 120. On connaîtra donc, samedi 21 mars, des marées très importantes, de quoi s’adonner au plaisir de la pêche à pied, en prenant bien sûr toutes les précautions nécessaires (notamment ne pas aller trop loin à marée basse pour ne pas se faire piéger par une marée remontant rapidement).

Dans la baie de Fundi, au Canada, le marnage (la variation du niveau d'eau entre marées basse et haute) peut atteindre 18,5 mètres.

Contrairement à ce qui a été dit, il ne s’agira pas de la « marée du siècle », car des marées d’amplitudes comparables auront lieu le 3 mars 2033 et le 14 mars 2051. En revanche, la concomitance d’une éclipse, d’un équinoxe et de grandes marées autorise à marquer ces deux jours d’une pierre blanche.

Retour en haut