SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Actualités
Innovation & Technologie

Une passoire inversée...

Une membrane qui ne laisse passer que les éléments les plus gros, c'est l'invention d'un équipe américaine qui pourrait bénéficier à la chirurgie.

Habituellement, un filtre, quel qu’il soit, ne laisse passer que les éléments les plus fins et ne retient que les plus gros. Mais regardez celui-ci, son fonctionnement est inverse : il ne retient que les petites particules et laisse passer les plus imposantes !

© The Pennsylvania State University

Conçue par des chercheurs de l’université de l’état de Pennsylvanie, cette membrane liquide est composée d’eau et d’un tensioactif assurant sa stabilité, un peu à la manière d’une bulle de savon.

Plus que la taille, c’est la masse qui joue ici un rôle clé. Lorsqu’une particule est suffisamment massive, son inertie lui permet – contrairement aux particules les plus petites – de traverser la membrane, cette dernière se reformant juste après. 

© The Pennsylvania State University 

La résistance de la membrane est paramétrable et les chercheurs lui ont déjà trouvé quelques applications, notamment en chirurgie : en appliquant un tel filtre sur la zone à opérer, il serait envisageable de procéder à un acte chirurgical en limitant les risques de contamination, la membrane empêchant les germes ou les poussières d’atteindre la blessure ouverte.

Retour en haut