SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Actualités
Biologie & Santé Innovation & Technologie

Une prothèse souple pour les cœurs fatigués

En proposant un nouveau type de prothèse, des chercheurs américains espèrent pouvoir soulager les patients en insuffisance cardiaque chronique, sans les désagréments des pompes habituellement utilisées.

Les patients en attente d’une greffe cardiaque peuvent parfois bénéficier de pompes afin de retrouver une circulation sanguine satisfaisante. Mais ces systèmes ne sont pas sans défaut. Directement en contact avec les cellules sanguines, ils peuvent favoriser l’apparition de caillots sanguins ou d'infections. C’est pour éviter de tels désagréments que des chercheurs américains ont mis au point un tout nouveau dispositif à même de soulager les cœurs malades.

© AAAS

La prothèse, conçue par l’université d’Harvard et l’hôpital d’enfants de Boston, se présente comme un robot souple placé directement autour du cœur défaillant. Constitué de modules en polyuréthane imitant le muscle cardiaque, le dispositif est capable de se gonfler ou de se dégonfler à volonté grâce à un système pneumatique. Synchronisé sur le rythme cardiaque naturel, il soutient ainsi le cœur défaillant.

Contrairement aux pompes actuelles, ce dispositif n’est pas en contact direct avec le sang, ce qui limite les risques de formation de caillots. En outre, sa structure modulaire lui permettrait de s’adapter très facilement au besoin et à la morphologie de chaque patient.

Pour l’heure, le système a été testé avec succès sur six truies ayant reçu un bêtabloquant afin de simuler une insuffisance cardiaque. Le robot a ainsi permis de restaurer le débit cardiaque à hauteur de 97 %. Ce dispositif prometteur n’en est cependant qu’aux premières étapes de son développement. Plusieurs améliorations ainsi que d’autres tests seront nécessaires pour que les patients en insuffisance cardiaque chronique puissent en bénéficier.

Retour en haut