SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des sciences et de l'industrie

ISS, quel bilan scientifique ?

Un dossier de science actualités

Le dossier

L'ISS et après ?

De nouvelles stations spatiales prendront sans doute le relais de l’ISS. Avec une mission très claire : préparer des vols habités au long cours.

Initialement conçue pour s’achever en 2012, la vie de l’ISS sera sans doute prolongée jusqu’en 2024, voire 2028. D’ores et déjà, une candidate à sa succession est la future mini-station spatiale autour de la Lune. Sa construction fait l’objet d’études de l’ISECG (International Space Exploration Coordination Group), qui regroupe les agences américaine (Nasa), russe (Roscosmos), européenne (Esa) et japonaise (Jaxa). Elle serait placée sur une orbite lunaire très stable, facilement accessible depuis la Terre et viserait à préparer l’exploration spatiale future, y compris des vols habités vers Mars. La Chine, écartée du projet de l’ISS – le gouvernement américain interdisant à la Nasa de coopérer avec ce pays – s’attelle aussi à une station en orbite basse terrestre, avec pour objectif une présence humaine permanente dans l’espace à partir de 2022. Pour préparer de tels séjours, les agences spatiales expérimentent des écosystèmes artificiels fonctionnant en circuit fermé, à l’instar du projet européen Melissa (Micro-Ecological Life Support Alternative) : des microorganismes choisis à cet effet transformeraient les déchets en compost, lequel nourrirait des plantes sélectionnées pour leurs qualités nutritives et leur faculté à croître dans des conditions extrêmes. Les agences éprouvent aussi la capacité de l’être humain à supporter isolement et stress durant de longues périodes. Ainsi, des astronautes de l’Esa séjournent 12 mois sur la base franco-italienne de Concordia, en plein continent Antarctique. L’Esa étudie sur eux l’évolution des paramètres suivants : sommeil, mobilité, sens de l’équilibre, humeur, densité osseuse, fréquence cardiaque, capacité à piloter un Soyouz (évaluée sur un simulateur).


Retour en haut