SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Expo-dossiers

La chasse aux exoplanètes

Aux origines du Système solaire

L’étude des planètes extrasolaires permet de mieux comprendre la formation de notre propre Système solaire.

Comment est-on arrivé au bel ordre de notre Système solaire, avec de petites planètes rocheuses près du Soleil et des géantes gazeuses au loin ? Selon les astrophysiciens, tout commence avec un vaste nuage de gaz qui s’effondre en tournant sur lui-même.

Au centre, un proto-Soleil s’échauffe lentement, tout autour des morceaux de roches et de glaces s’entrechoquent et s’agrègent en planètes. La chaleur du proto-Soleil fait s’évaporer les glaces autour de lui, laissant de rares roches qui forment les planètes proches. Au loin, les glaces profitent de la fraîcheur pour constituer de gros noyaux qui attirent l’hydrogène et l’hélium présents pour donner des géantes gazeuses.

Mais la masse et la composition de ces géantes ne « collent » pas bien avec leurs positions actuelles. En revanche, tout s’explique si on imagine qu’elles ont lentement dérivé au fil de leur histoire, sous l’influence des autres planètes et des chocs avec les débris environnants. L’étude des exoplanètes confirme cette hypothèse.

En particulier, la détection de « Jupiters chauds » dans des zones proches de leur étoile – où les planètes n’ont pas pu se former – montre que des migrations planétaires se sont effectivement produites. L’étude de ces objets lointains contribue ainsi à une meilleure compréhension de notre propre Système solaire.

Retour en haut