SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des sciences et de l'industrie

Le climat à 360°

Un dossier spécial de Science Actualités

La planète en quête de solutions

Objectif mondial : +2 °C

Pour tenir leur objectif de limiter le réchauffement à 2 °C d’ici à 2100, les États doivent s’engager dans des politiques climatiques fortes.

Contenir le réchauffement climatique sous les 2 °C d’ici la fin du siècle (par rapport au niveau pré-industriel) : tel est l’objectif que se sont fixé les gouvernements participant au Sommet mondial sur le climat à Copenhague en 2009.

Pour tenir cet objectif, les projections des climatologues montrent qu’il ne faudrait pas ajouter plus de 1 000 gigatonnes* de dioxyde de carbone aux 2 000 Gt déjà émis dans l’atmosphère par les activités humaines depuis 1750 (dont la moitié depuis 1970). Or, au rythme actuel, ce seuil critique de CO2 sera atteint d’ici trente ans.

L’objectif affiché par les États peut donc s’avérer rapidement hors de portée si rien n’est fait pour diminuer drastiquement (de 40 à 70 % d’ici à 2050) les émissions de gaz à effet de serre. Les solutions, qui existent dans tous les secteurs, doivent être soutenues par des politiques climatiques fortes. Or, le protocole de Kyoto n’implique d’objectifs contraignants que pour les pays développés et s’achève en 2020.

L’enjeu de la COP21 (21e Conférence des Parties de la Convention climat de l’ONU) à Paris en 2015 était de conclure un accord universel et ambitieux de réduction des émissions de gaz à effet de serre, destiné à prendre la suite du protocole de Kyoto. Tous les pays participant à la COP21 devaient présenter leurs engagements en amont de la Conférence. L’Union européenne (28 pays, émettrice de 9 % des GES mondiaux) a par exemple annoncé une diminution de ses émissions de GES de 40 % d’ici à 2030 par rapport à 1990 avec, dans son mix énergétique, 27 % d’énergies renouvelables et 27 % d’économies d’énergie.

* 1 gigatonne de CO2 = 1 milliard de tonnes de CO2 = 109 tonnes


Retour en haut