SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des sciences et de l'industrie

Moustiques, la guerre est déclarée

Un dossier de Science actualités

Le dossier

Brouiller les pistes

C’est principalement l’odeur corporelle et le dioxyde de carbone (CO2) émis par la respiration qui attirent les moustiques. Du coup, des chercheurs américains ont développé en 2011 des molécules odorantes rendant inefficaces les récepteurs du moustique sensibles au CO2. Résultat : testées en milieu naturel, au Kenya, ces substances perturbent mais n’annulent pas totalement les capacités de recherche de proie du moustique. À ce jour, les substances actives reconnues par la règlementation européenne comme « anti-moustique » sont notamment les huiles essentielles de menthe et de lavande, le citronellal et l’extrait de margousier.


Retour en haut