SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des sciences et de l'industrie

Moustiques, la guerre est déclarée

Un dossier de Science actualités

Le dossier

Gare aux larves dans l'eau stagnante !

Selon l’OMS, l’élimination des gîtes larvaires — points d’eau stagnante où les femelles pondent leurs œufs, ici des larves de moustique tigre — reste la méthode la plus efficace de lutte contre les moustiques. L’espèce Aedes aegypti (vecteur notamment du virus Zika) peut se reproduire dans n’importe quel récipient pouvant contenir de l’eau, y compris les pneus usagés : leur commerce international est l’une des principales voies d’introduction des moustiques sur de nouveaux territoires. Début 2016, le Brésil (hôte des Jeux olympiques 20 16) et la Guadeloupe touchés par l’épidémie de Zika ont mis en place des programmes de « gestion des gîtes larvaires ».


Retour en haut