SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Actualités

Gravité (ou gravitation)

Quand on lâche un objet, il tombe vers le sol. Pourquoi ? Parce qu' il est attiré par la Terre : c'est le phénomène de gravité. La gravitation est l’attraction qu’exercent l’un sur l’autre deux corps possédant une masse: par exemple l’attraction entre le Soleil et la Terre.

Sur la Lune, plus petite que la Terre, la force de gravitation est moins importante. C’est pourquoi Amstrong, en 1969, a pu y faire des bonds de géant en sortant de son vaisseau : il était en quelque sorte plus léger sur la Lune que sur la Terre.
C’est Newton qui le premier a décrit la gravitation comme une force attractive. Einstein propose une autre description plus générale de la gravitation directement reliée à la notion d’espace-temps, dans le cadre de sa théorie de la relativité générale.

En savoir plus

Ondes électromagnétiques

Tous les astres (Soleil, étoiles, galaxies…) émettent des ondes électromagnétiques. Ces ondes transportent une énergie sous forme de vibrations sans déplacer de matière et ont la particularité de pouvoir se propager dans le vide. Ce sont, par ordre croissant d’énergie dégagée : les ondes radio, les micro-ondes, les infrarouges, la lumière visible, les ultraviolets, les rayons X et les rayons gamma.

Au sol, deux gammes d’ondes électromagnétiques nous parviennent de l’espace : la gamme optique qui comprend la lumière visible et les longueurs d’ondes voisines (infrarouge et ultraviolet), et la gamme radio. Pour étudier ces deux types d’ondes électromagnétiques en provenance de l’Univers, on utilise des télescopes, radiotélescopes et spectroscopes.

En savoir plus

Météorite / Etoile filante

Les météorites sont des objets, pierreux ou métalliques, qui viennent de l'espace et tombent sur la Terre. En entrant dans l'atmosphère, elles s'accompagnent d'un phénomène lumineux, un météore, que nous appelons plus joliment "étoile filante".

L'étude des météorites, fragments d'astéroïdes ou de comètes, fournit de précieuses informations sur la composition et l'origine de notre système solaire ; jusqu'à 1969 (mission Apollo-11 sur la Lune), les météorites étaient les seuls matériaux extraterrestres à la disposition des scientifiques.
Les météorites pierreuses, fragiles, se fractionnent en entrant dans notre atmosphère et causent peu de dégâts quand elles atteignent le sol. En revanche, les météorites métalliques restent pratiquement entières ; leur impact au sol creuse des cratères parfois impressionnants, comme le célèbre "Meteor Crater" en Arizona (1,2 km de diamètre).
Chaque année, près de 10 000 tonnes de météorites tombent sur notre planète.

En savoir plus

Initiée par l'Agence Spatiale Européenne, la sonde Rosetta doit partir en janvier 2003 à la rencontre de la comète 46P/Wirtanen qu'elle devrait rejoindre en 2011.

En savoir plus

Étoile

Une étoile est une immense boule de gaz extrêmement chauds qui émet de la lumière par elle-même – contrairement aux planètes. Les transformations de la matière au cœur de l’étoile (par des réactions nucléaires) dégagent une énergie colossale. C’est cette énergie qui est transformée en lumière.

Par analogie avec les êtres vivants, on parle de naissance, vie et mort des étoiles, bien qu’elles ne soient pas vivantes, bien sûr ! Les étoiles naissent d’un nuage de gaz (l’hydrogène) qui se contracte. Lorsque la masse concentrée est assez grande, des réactions nucléaires s'y déclenchent : l’étoile "s'allume". Pendant des millions ou des milliards d’années (suivant leur taille), les étoiles brillent en consommant leur "combustible", l’hydrogène, puis les produits de la transformation de celui-ci. Quand elle a épuisé ses réserves, elle "meurt" : elle devient un astre sombre.

En savoir plus

Mariner désigne un programme américain d'exploration des planètes Mercure, Vénus et Mars lancé dans les années 60 et 70.

En savoir plus

Etoile filante / Météorite

Les météorites sont des objets, pierreux ou métalliques, qui viennent de l'espace et tombent sur la Terre. En entrant dans l'atmosphère, elles s'accompagnent d'un phénomène lumineux, un météore, que nous appelons plus joliment "étoile filante".

L'étude des météorites, fragments d'astéroïdes ou de comètes, fournit de précieuses informations sur la composition et l'origine de notre système solaire ; jusqu'à 1969 (mission Apollo-11 sur la Lune), les météorites étaient les seuls matériaux extraterrestres à la disposition des scientifiques.
Les météorites pierreuses, fragiles, se fractionnent en entrant dans notre atmosphère et causent peu de dégâts quand elles atteignent le sol. En revanche, les météorites métalliques restent pratiquement entières ; leur impact au sol creuse des cratères parfois impressionnants, comme le célèbre "Meteor Crater" en Arizona (1,2 km de diamètre).
Chaque année, près de 10 000 tonnes de météorites tombent sur notre planète.

En savoir plus

Exoplanète (ou planète extra-solaire)

Autour du Soleil - notre étoile - tournent neuf planètes dont la Terre. Or il existe une multitude d’autres étoiles dans l'univers. Certaines sont accompagnées de planètes, qu'on appelle "planètes extra-solaires" car situées en dehors du système solaire.

La première planète extra-solaire a été détectée en 1995. Aujourd’hui, plus de cent exoplanètes ont été repérées. Toutes sont des planètes géantes gazeuses ressemblant à Jupiter : les moyens actuels ne permettant pas de détecter des exoplanètes solides comme la Terre ou Mars.

En savoir plus

Sonde spatiale

Véhicule non habité de l’espace que l’on accélère suffisamment pour le libérer de la gravité. Ainsi libérée, la sonde, équipée d’appareils de haute technologie, peut approcher d’autres astres (planètes, comètes, astéroïdes ou étoiles) et nous en ramener des informations.

La Lune, l’astre le plus proche de la Terre, a été la première explorée par une sonde, Lunik 1 en 1959. C’est vers Vénus que s’élance la première sonde interplanétaire, Venera 1 en 1961. Depuis de nombreuses sondes ont été envoyées vers des planètes lointaines ou vers notre étoile, le soleil.
Envoyer un engin spatial vers Mars ou Vénus requiert à peine plus d’énergie qu’un lancement vers la Lune. Mais le voyage est beaucoup plus long. Deux à trois jours pour approcher la Lune, trois à quatre mois pour atteindre Vénus, et près de neuf mois pour Mars.

En savoir plus

Galaxie

Gigantesque ensemble d’étoiles (100 milliards en moyenne), de gaz et de poussières. Sorte d’île de matière se mouvant dans l’espace, une galaxie est bien délimitée et son diamètre moyen est de l’ordre de 100 000 années-lumière. La galaxie à laquelle appartient le système solaire, notre galaxie donc, s’appelle tout simplement Galaxie, avec un G majuscule, ou Voie Lactée.

Étoiles, gaz et poussières, tous ces éléments de matière exercent les uns sur les autres des forces de gravitation. Celles-ci assurent la cohésion de la galaxie. C’est l'astronome Edwin Powell Hubble qui, en 1926, proposa de classer les galaxies suivant leur forme : elliptique, spirale ou irrégulière. On connaît aujourd’hui, grâce aux puissants télescopes, des dizaines de milliers de galaxies : pratiquement les trois quarts d’entre elles sont des galaxies spirales. Si on admet généralement aujourd’hui que les galaxies se sont formées par condensation de nuages de gaz sous l’effet de la gravitation, le scénario...

En savoir plus
Retour en haut