SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

En bref

Quelques mois seulement après la toute première détection, une deuxième onde gravitationnelle a été enregistrée par les deux antennes de l’instrument Ligo aux États-Unis.

En savoir plus

En France, 19 personnes donnent leur sang chaque minute, pour 114 malades soignés chaque heure. Ces gestes altruistes sont célébrés aujourd’hui dans le cadre de la Journée mondiale du sang. En effet, depuis 2004, l’OMS l’a instauré le 14 juin, jour de naissance de Karl Landsteiner, biologiste autrichien qui a défini les groupes sanguins en 1900 selon le système ABO. Actuellement en France, la mobilisation des donneurs est faible et les réserves en produits sanguins sont très tendues. L’établissement français du sang (EFS) tire la sonnette d’alarme depuis le 2 juin dernier, car elle doit reconstituer rapidement ses réserves.

En savoir plus

Nihonium, Moscovium, Tennessine, Oganesson...

En savoir plus

On connaissait déjà le « Human Genome Project », ce projet qui a abouti en 2003 au séquençage complet du génome humain. Des scientifiques américains ont annoncé dans la revue Science (lien) vouloir passer à la vitesse supérieure. L’objectif de ce nouveau projet intitulé « Human Genome Project-Write » est de synthétiser le génome humain : c’est-à-dire créer de l’ADN de manière artificielle en laboratoire. Le projet a déclenché des réactions contrastées, dont une vague de critiques concernant les enjeux éthiques que pose une telle démarche.

En savoir plus

Des essais cliniques portant sur la greffe de cellules souches chez des sujets ayant subi des séquelles suite à un accident vasculaire cérébral (AVC) ont obtenu des résultats spectaculaires. Après l’opération, certains des patients en fauteuil roulant ont de nouveau pu marcher. Par ailleurs, malgré la durée de vie très courte des cellules souches une fois implantée dans les parties endommagées du cerveau, les signes de rétablissement ont persisté plusieurs mois chez les sujets.

En savoir plus

Les chiens primitifs, issus de la domestication de loups sauvages, seraient apparus non pas une, mais deux fois, lors de deux évènements distincts.

En savoir plus

On s’en doutait, c’est désormais une certitude : des molécules considérées comme indispensables à l’émergence du vivant se forment sur les comètes.

En savoir plus

L’Académie des sciences américaine a rendu public le 17 mai un rapport d’expertise sur les OGM aux États-Unis. Conclusion : les cultures transgéniques, largement développées outre-Atlantique ne semblent pas avoir eu plus d’impacts sur la santé et l’environnement que les cultures conventionnelles. Pour aboutir à ce résultat, plusieurs comités scientifiques ont examiné les effets sanitaires, environnementaux ainsi que les impacts agronomiques, économiques et sociaux liés aux OGM. 900 études issues de la littérature scientifique ont été examinées. De nombreux chercheurs et acteurs de la société civile ont été questionnés sur le sujet. Ils ont pu également comparer les effets entre les populations américaines qui consomment des OGM, largement présents dans leur alimentation, et les populations européennes beaucoup moins concernées. Aucune différence liée à la consommation d’OGM n’a pu être établie entre les deux populations en matière de grandes maladies chroniques comme les cancers,...

En savoir plus

Des ossements trouvés dans des grottes autrefois fréquentées par Néandertal indiquent qu’en période de grand froid, ces humains extrayaient la moindre parcelle de nourriture des carcasses, même la moelle.

En savoir plus

En scrutant la composition chimique de micrométéorites âgées de 2,7 milliards d’années, des minéralogistes australiens ont découvert que, à cette époque lointaine, les couches supérieures de l’atmosphère terrestre étaient riches en oxygène avec des concentrations voisines de celles que connaît l’atmosphère terrestre actuelle. Une information surprenante car l’on sait qu’à cette époque, l’oxygène était rare à la surface de la planète.

Nature, 12 mai 2016

En savoir plus
Retour en haut