Vous êtes

Professionnels

Presse & Médias


Événements
La Cité des sciences et de l’industrie se dote d’une nouvelle identité visuelle

   Après avoir fêté ses 30 ans en 2016, la Cité des sciences et de l’industrie ouvre, en 2017, une nouvelle page de sa communication en renouvelant son identité visuelle.

 C’est l’atelier de création graphique Doc Levin qui a été retenu, au terme d’un appel d’offres, pour concevoir cette nouvelle charte graphique et le logo qui en est la signature.

 §  Le logotype, sobre et épuré, se compose du carré « historique », de couleur blanche, sur lequel s’appose la typographie noire des mots “Cité” “sciences et industrie”

 §  La typographie, la suppression des articles et le choix du noir et blanc modernisent et concentrent le signe à son essence : le lieu et ses missions.

 §  Chacune des offres de la Cité : bibliothèque, Carrefour numérique²,planétarium… est identifiée et rattachée à ce logo « source ».

 §  Un nouveau concept : au-delà du logotype, c’est tout un principe de communication qui a été conçu et qui s’appuie sur des photographies colorées, mises en scène en studio, fruits d’un détournement d’éléments du quotidien au ton joyeux et résolument décalé.

 « Le nouveau logo de la Cité des sciences et de l’industrie, à la signature contemporaine, recentré sur l’institution et ses missions, s’inscrit dans un parti pris visuel scénarisé, à même de surprendre et d’éveiller la curiosité du plus grand nombre. »

Bruno Maquart, président d’Universcience

 

 

 

 

La Cité des sciences et de l’industrie lance : « Un.e ingénieur.e un projet »
en partenariat avec IESF - société des Ingénieurs et scientifiques de France
Les 19, 20 et 21 octobre

 Pour découvrir comment fonctionnent le réacteur ITER, une pile à combustible ou encore les signaux infrarouges… et échanger avec celles et ceux qui les conçoivent.

Du 19 au 21 octobre, lors des Journées nationales de l’ingénieur.e, des ingénieur.e.s de l’IESF, de l’association Femmes Ingénieurs et de start-up présentent à la Cité des sciences et de l’industrie les secrets de fabrication d’un objet ou d’un projet auquel ils ont contribué.

Un programme inédit et original, en continu : autour d’un exposé ou d’un atelier d’une durée de 30 à 50 minutes, des ingénieur.e.s de différents secteurs présentent l’objet de leur travail et décortiquent la création industrielle. Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles ;

-------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
La Cité des sciences et de l'industrie et le Palais de la découverte ont accueilli près de 64 000 visiteur.euse.s pour la Fête de la science 2017
Les 6, 7 et 8 octobre

La Cité des sciences et de l’industrie (qui accueillait le lancement national de cette grande fête) et le Palais de la découverte ont reçu respectivement 51 251 et 12 488 personnes, soit un total de 63 739 personnes en trois jours (du vendredi 6 au dimanche 8 octobre) à l’occasion de la 26ème édition de la Fête de la science. À travers plus de 100 animations gratuites, exposés, conférences, petit.e.s et grand.e.s ont eu l’occasion d’observer, questionner, expérimenter  et comprendre l'impact de la science dans notre quotidien.

« Une belle réussite pour cette nouvelle édition de la Fête de la science ! Nous sommes heureux d’avoir accueilli en nos murs près de 64 000 personnes pour cet évènement populaire et joyeux. La science a montré une fois encore qu’elle est au coeur de la culture pour tous ».
Bruno Maquart, président d’Universcience.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------
Mutations Urbaines au Muséum of London
Du 14 juin 2016 au 5 mars 2017

Présentée à Paris à la Cité des sciences et de l’industrie du 14 juin 2016 au 5 mars 2017, et fréquentée par plus de 165 000 visiteurs, l’exposition Mutations urbaines, la ville est à nous, entame son itinérance au Royaume-Uni, au Museum of London. Elle a été  inaugurée le 18 juillet par Sharon Ament, directrice du musée, et par Bruno Maquart, président d’Universcience.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------
Universcience rend disponible gratuitement les contenus dématérialisés de l’espace Science Actualités de la Cité des sciences et de l’industrie

 Universcience est heureux d’annoncer la mise à disposition gratuite, pour toute structure poursuivant un but d’intérêt général, de l’ensemble des contenus présentés dans l’espace Science Actualités de la Cité des sciences et de l’industrie.Lieu d’exposition unique en son genre, l’espace Science Actualités est conçu par la rédaction de journalistes d’Universcience en partenariat avec l’Association des journalistes scientifiques de la presse d’information (AJSPI). Il propose un décryptage de lactualité des sciences et des technologies grâce à des dossiers spéciaux, des enquêtes, des reportages ou des interviews.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------
UNIVERSCIENCE POURSUIT SON ENGAGEMENT DANS LA PROMOTION DES CARRIÈRES SCIENTIFIQUES ET PARTICULIEREMENT DES JEUNES FILLES DANS LE CADRE DU PROJET EUROPÉEN HYPATIA

Financé par l'Union européenne au sein du programme Horizon 2020, le projet  Hypatia se concrétise en France, en juin 2017, par la mise en ligne d'une boite à outils numériques comportant quinze activités dont trois ont été conçues par Universcience,  pour les adolescent.e.s de 13 à 18 ans.

  Ces activités, mise en ligne et à la disposition des enseignant.e.s et  professionnel.le.s  de la communication scientifique des centres de sciences, de la recherche et de l'industrie, sont constituées d'ateliers à contenu scientifique, de jeux débats, de discussions, de rencontres avec des professionnel.le.s des sciences et des technologies et sont destinés aux adolescent.e.s de 13 à 18 ans.
Les trois activités conçues par Universcience
Pour la boîte à outils numérique du projet Hypatia Universcience a conçu trois activités :
• un atelier de décryptage des stéréotypes de sexe dans des publicités pour des objets technologiques ou des visuels de campagnes de recrutement (métiers de l'ingénierie, de la recherche, de l'énergie,...),
• un jeu de carte collaboratif sur les femmes scientifiques pour montrer leur rôle dans la production des savoirs,
• des rencontres avec des ambassadrices et ambassadeurs des sciences.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------
“Matière noire” Abdelkader Benchamma
-2016 -peinture acrylique sur staff

Laissant libre cours à son imaginaire nourri de lectures scientifiques, Abdelkader Benchamma
invite les visiteurs à traverser un tunnel qui nous entraîne au coeur d’une représentation artistique
de l’idée de “matière noire”. Face à ce concept impossible à figurer, l’artiste a choisi d’envahir
l’espace en faisant dériver des motifs graphiques et poétiques, à la façon d’une cartographie
chimérique. Il développe ici un vocabulaire récurrent dans son travail actuel, fait de lignes
qui figurent des mouvements ou des courants, qui animent la surface de l’oeuvre
que les spectateurs parcourent physiquement.
L’oeuvre inaugure le renouvellement des commandes d’oeuvres contemporaines d’Universcience,
renforçant ainsi le dialogue entre l’art et la science.
Le commissariat de “Matière noire” a été assuré par Gaël Charbau.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------
Pepper le robot arrive à la Cité des sciences et de l’industrie
 Dès le 7 octobre 2016

Créé par SoftBank Robotics, Pepper, un robot de 120 cm pour 28 kg, rejoint aujourd’hui la Cité des sciences et de l’industrie pour accueillir ses visiteurs. Arrivée tout spécialement pour la Fête de la science, ce vendredi 7 octobre, cette nouvelle mascotte attachante orientera le public selon son âge ou les lieux et services recherchés grâce à une application développée par Génération Robots. Elle leur réservera même quelques pas de danse. Lancé au Japon et depuis cet été disponible en Europe, Pepper est le premier robot humanoïde personnel au monde, capable de réagir en fonction de son environnementde manière proactive.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------
La Cité des sciences fête ses 30 ans !
13 mars 1986 – 13 mars 2016 : une saison de festivités

Le 13 mars 1986, jour de la rencontre de la comète de Halley avec la sonde Giotto, le Président de la république François Mitterrand inaugure la Cité des sciences et de l’industrie, sur un projet initial de Maurice Lévy.
Les premières grandes expositions scientifiques s’ouvrent au public, lui permettant notamment d’admirer le Nautile et la tête de la fusée Ariane, une prouesse pour l’époque.

30 ans, 89 millions de visiteurs et 336 expositions plus tard, le 13 mars 2016, la Cité reste fidèle à cet engagement et propose pendant un an, une programmation exceptionnelle.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------
Lancement en France du projet européen Hypatia à la Cité des sciences et de l'industrie
1er juin 2016

 Aujourd’hui, en Europe, seulement 33 % des chercheur.euse.s sont des femmes. Ce taux atteint tout juste 27 % en France. Les jeunes Européennes méconnaissent la variété et la richesse des métiers dans les sciences, les technologies, l’ingénierie et les mathématiques (Stem en anglais). Parce qu’il y a urgence, le programme horizon 2020 de l’Union européenne finance le projet « Hypatia » avec l’objectif d'inciter les jeunes femmes à investir les carrières scientifiques.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------
Partenariat : Universcience et la Fondation Bettencourt Schueller

Domaine d’excellence d’Universcience, les activités présentielles de diffusion de la science, dites de  médiation scientifique, développées au Palais de la découverte et à la Cité des sciences et de l’industrie favorisent le partage des connaissances sur un mode participatif. Ces activités prennent la forme d’exposés, d’ateliers, de visites animées, de rencontres avec des chercheurs et de séances de planétarium qui sont proposés quotidiennement au public. L’efficacité de ces interventions repose sur la capacité des leurs responsables– les médiateurs - à adapter les contenus en temps réel en fonction de leur auditoire et à répondre à ses questions, quel que soit le degré de  connaissance des sujets scientifiques, du public.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------
Bruno Maquart nommé président d'Universcience
24 juin 2015

Proposé par le Conseil d’administration d’Universcience, Bruno Maquart en a été nommé président en Conseil des ministres, mercredi 24 juin 2015.

Il succède à Claudie Haigneré pour un mandat d’une durée de cinq ans. Ingénieur agronome diplômé de l’Institut national agronomique Paris-Grignon, ancien élève de l’École nationale d’administration, inspecteur général des affaires sociales, Bruno Maquart était directeur de cabinet de Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes. Directeur général du Centre Pompidou de 2001 à 2007, il a été ensuite directeur général de l’Agence France-Muséums, chargée du Louvre Abou Dhabi, jusqu’en 2010. Bruno Maquart a pris ses fonctions le 1er juillet 2015.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------
Solar Impulse1 s'expose
Du 31 mars 2015 à décembre 2016

La Cité des sciences et de l’industrie ouvre grand ses portes pour accueillir dès le 31 mars 2015, le premier prototype du mythique avion Solar Impulse, HB-SIA, premier modèle d’avion solaire à avoir été capable d’effectuer plusieurs vols internationaux depuis 2010, de jour comme de nuit. Avec l’envergure d’un gros avion de ligne, le poids d’une voiture et la vitesse d’un scooter... il se déplace comme un vélo : sans une goutte de carburant ! Exposé en plein coeur de la Cité des sciences et de l’industrie, cet avion solaire hors du commun incarne le projet fou de développer des techniques basées sur les énergies renouvelables pour le transport de demain.

Retour en haut