Microbiote, le charme discret de l'intestin

Du 4 décembre 2018 au 4 août 2019

La Cité des sciences et de l’industrie présente l’exposition Microbiote, le charme discret de l’intestin. Inspirée du bestseller “Le Charme discret de l’intestin” de Giulia et Jill Enders, paru en France en 2015, vendu à 1 200 000 exemplaires et traduit en plus de 40 langues, cette exposition raconte, sur 600 m2, l’incroyable vie du microbiote, connu aussi sous le nom de “flore intestinale”. Un univers microscopique aussi complexe que méconnu qui n’en finit pas de nous étonner.

Corps et sport

Du 16 octobre 2018 au 5 janvier 2020

Présentée sur un espace de 1 200 m2, l’exposition Corps et sport décrypte le lien entre le sport et le corps dans une large acception, physique comme psychologique.

Le corps, les gestes sportifs, les modifications corporelles et cérébrales qui surviennent lors de la pratique sportive… l’exposition présente toutes les informations scientifiques pour comprendre ce qui se passe, dans son corps comme dans sa tête, que l’on soit athlète de haut niveau ou sportif amateur. À travers différents sports, individuels ou collectifs, elle aborde l’activité sportive comme phénomène politique, social, scientifique et médiatique, dans ses aspects positifs comme dans ses dérives.

Science actualités: Jeux avec particules -carte blanche artistique à Anita Molinero

« Le monde est de plus en plus violent ». Qui n’a jamais pensé (ou entendu dire), devant son journal, sa télévision ou son fil d’actualités, que décidément, la violence est en constante recrudescence ? Conflits armés, actes de terrorisme, faits divers…

Le flot continu d’informations en tout genre illustrant la propension de l’être humain à malmener ses congénères semble démontrer chaque jour que les choses vont de mal en pis. Mais ce sentiment n’est-il pas biaisé par le filtre grossissant des médias ? Et à l’heure où nous célébrons le centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale, n’a-t-on pas tendance à romancer le passé, et à noircir le présent ? C’est la théorie à contre-courant soutenue depuis quelques années par certains sociologues, chiffres à l’appui. Alors, que nous apprennent les statistiques sur la violence, et surtout comment la mesurer et l’objectiver ? L’époque moderne est-elle la plus meurtrière ?

La violence réelle et la violence ressentie sont-elles superposables ? S’agit-il d’un instinct enfoui au tréfonds de son cerveau ?

Cette enquête aux multiples entrées apporte des fragments de réponse, en plongeant dans l’histoire et en faisant appel aux sciences humaines pour tenter de cerner les mécanismes de la violence.

Feu

Du 10 avril 2018 au 6 janvier 2019

La Cité des sciences et de l'industrie présente, du 10 avril 2018 au 6 janvier 2019, la nouvelle exposition « Feu », évoquant un phénomène qui fascine l’Homme depuis la nuit des temps.

L’exposition, dont le thème est la maîtrise du feu par les humains, se décline en trois parties. La première « Apprivoiser le feu » aborde sa maîtrise empirique. Outre les mythes sur son origine, les rites et les cérémonies qui lui sont liés, le propos développe la domestication du feu, son apport pour l’humanité, les techniques de production, les arts du feu. La deuxième partie « Comprendre le feu» s’intéresse à sa maîtrise scientifique et industrielle. Il est ici question d’étudier la combustion et les flammes du point de vue physique et chimique, de montrer l’omniprésence du feu dans les fours, les moteurs, les centrales, de comprendre l’importance qu’il joue dans notre société thermo-industrielle et les effets négatifs qu’il induit par les polluants et les émissions de CO₂. La troisième partie « Combattre les incendies »  traite du feu hors de contrôle. Après l’évocation d’incendies dévastateurs dans l’histoire, il s’agit là de comprendre les modes de propagation des incendies urbains et de forêt, de montrer l’équipement, les outils, les techniques de sécurité incendie, de rendre hommage au travail des pompiers, et d’expliquer les gestes et les conduites à tenir en cas d’incendie.

À la fois synonyme de chaleur, de convivialité mais aussi de violence et de destruction, le feu est profondément inscrit dans notre imaginaire collectif, perçu tantôt comme un ami, tantôt comme un ennemi.

481 000 visiteurs pour Effets spéciaux, crevez l'écran : meilleure fréquentation d'une exposition temporaire depuis 2005 à la Cité des sciences et de l'industrie

L'exposition Effets spéciaux, crevez l'écran, produite par la Cité des sciences et de l'industrie avec le Centre national du cinéma et de l’image animée, a accueilli 481 000 visiteurs en 10 mois, du 17 octobre 2017 au 26 août 2018. C’est la meilleure fréquentation d’une exposition temporaire depuis 2005, année de présentation de Star Wars

Conçue avec l’aide de nombreux acteurs du monde des effets spéciaux (ArtFX, Studio Canal et Make up for ever notamment), interactive et participative, l’exposition Effets spéciaux a permis au public d'incarner tour à tour un superviseur des effets visuels, un spécialiste de la motion capture, un acteur ou encore un graphiste, pour passer derrière l’écran et découvrir l'envers du décor des productions audiovisuelles et cinématographiques.  

L'exposition sera présentée à Cap Sciences à Bordeaux, du 13 octobre 2018 au 9 juin 2019, puis au Technisches Museum de Vienne (Autriche), à compter d’octobre 2019.

Toujours disponibles: 
Effets spéciaux, crevez l’écran - Le beau livre - 192 pages – 32 €
Coédition La Martinière / Cité des sciences et de l’industrie. Un livre dirigé par Réjane Hamus-Vallée.

Derrière l’écran - les effets spéciaux au cinéma - Livre jeunesse - dès 9 ans - 72 pages – 17€ Coédition Actes sud junior/ Cité des sciences et de l’industrie. Réjane Hamus-Vallée ; Stéphane Kiehl, illustrateur.

Les expositions Terra Data et Valérian et Laureline, ont attiré respectivement 164 000 et 87 000 visiteurs

Offrant une plongée inédite dans l’univers des données, l’exposition Terra Data, présentée du 4 avril 2017 au 7 janvier 2018 à la Cité des sciences et de l’industrie, a accueilli 164 000 visiteurs en quelque 9 mois.

Réalisée avec le soutien scientifique de l’Institut national de recherche en informatique et en automatique, cette exposition proposait au public un déchiffrage des nouvelles technologies dans un monde en pleine révolution numérique

 L’exposition Valérian et Laureline en mission pour la Cité, présentée du 13 juin 2017 au 14 janvier 2018 également à la Cité des sciences et de l’industrie, a accueilli 87 000 visiteurs en quelque 7 mois. Consacrée aux aventures des deux agents spatio-temporels imaginés en 1967 par Jean-Claude Mézières (dessin) et Pierre Christin (scénario), l’exposition, montée avec la complicité des auteurs, a été une occasion unique de décoder scientifiquement un univers singulier et foisonnant qui a conquis un public de passionnés de bande dessinée, de sciences et de science-fiction.