Espions

Du 15 octobre 2019 au 10 août 2020

Qui n’a jamais rêvé de découvrir les secrets les mieux gardés de l’espionnage ? Les clichés et les fantasmes sur le monde du renseignement sont nombreux, mais quelles sont les limites de ces histoires peuplées de micros cachés, de caméra miniatures, d’identités troubles et d’opérations clandestines ? Cette nouvelle exposition temporaire offre une intrigue unique imaginée à partir d’une documentation passionnée et attentive sur l’espionnage qui en dévoile l’envers du décor. Civils ou militaires, tous travaillent pour l’un des six acronymes (DGSE, DGSI, DRM, DRSD, DNRED et Tracfin) désignant les services du premier cercle du renseignement français qui ont pour mission principale d’éclairer les autorités, d’anticiper et de parer les menaces qui pèsent sur la sécurité nationale. Pas à pas, tel un agent secret, le visiteur recueille des informations en utilisant les différents méthodes et outils des services de renseignement. Une expérience inédite faisant dialoguer réalité et fiction, co-produite par Universcience et TOE-The Oligarchs Editions en partenariat avec les producteurs du Bureau des légendes, TOP-The Oligarchs Productions et Federation Entertainment.

Science actualités : LUNARAMA

 

Installation au coeur de l’expo-dossier Lune : 50 ans… et après ?

 Un demi-siècle après le « grand pas pour l’humanité » du 21 juillet 1969, la Lune fait toujours l’objet de convoitises. Certains pays visent son orbite, où ils ambitionnent d’envoyer des sondes, voire une station spatiale. D’autres ciblent sa surface et prévoient d’y poser de petits véhicules autonomes, les désormais célèbres « rovers ». D’autres enfin prévoient d’y reposer le pied, voire d’y installer une base permanente, la première de l’humanité sur un objet non terrestre. C’est que notre satellite est loin d’avoir livré tous ses secrets : sa formation, sa composition, sa quantité d’eau, ses ressources en minerais… posent toujours questions.

Mais la Lune peut aussi constituer une étape idéale en vue de naviguer, un peu plus loin dans le Système solaire, par exemple vers Mars. Surtout, sa conquête représente toujours, 50 ans après Apollo, un exploit que de nombreuses nations rêvent d’accrocher à leur drapeau, pour intégrer le cercle très restreint des États souhaitant ainsi «prouver» une supériorité technique et économique.

Entre science et géopolitique, la Lune continue d’exercer sa fascination sur les Hommes.

Corps et sport

Du 16 octobre 2018 au 5 janvier 2020

Présentée sur un espace de 1 200 m2, l’exposition Corps et sport décrypte le lien entre le sport et le corps dans une large acception, physique comme psychologique.

Le corps, les gestes sportifs, les modifications corporelles et cérébrales qui surviennent lors de la pratique sportive… l’exposition présente toutes les informations scientifiques pour comprendre ce qui se passe, dans son corps comme dans sa tête, que l’on soit athlète de haut niveau ou sportif amateur. À travers différents sports, individuels ou collectifs, elle aborde l’activité sportive comme phénomène politique, social, scientifique et médiatique, dans ses aspects positifs comme dans ses dérives.