Conférences sous forme numérique, diffusées en direct sur notre chaîne YouTube.

Parce que les découvertes récentes bouleversent le regard que nous portions sur les animaux et révolutionnent notre rapport avec eux, la Journée mondiale des intelligences animales met en lumière les travaux, recherches, réflexions de spécialistes sur l’intelligence des animaux, leur comportement, leurs talents, leur empathie et même leur sagesse.

 

 

© Rémy Marion

 

 

Les conférences

  • 10h30 à 11h45 - L'ours, l'autre de l'homme

par Rémy Marion

Si proches des hommes qu’ils ont toujours fascinés, les ours ont des capacités exceptionnelles que nous connaissons mieux aujourd’hui : leur odorat, leur résistance notamment à l’hibernation, leur éducation des petits. Symbole de fécondité, de puissance, de renouveau, ils constituent notre lien primitif avec la nature.
L’un des grands spécialistes de l’ours, Rémy Marion, nous décrit le comportement de ce frère que nous avons progressivement rejeté. Et qu’il est urgent de redécouvrir.

Photographe, conférencier et réalisateur, Rémy Marion voyage à travers le monde depuis 30 ans. Il est l’auteur de nombreux ouvrages notamment sur les ours dont les plus récents sont "Géopolitique de l’ours polaire" co-écrit avec Farid Benhammou (Hesse éditions) et "L’ours, l’autre de l’homme" (Actes sud).

 

  • 12h à 12h45 - Sensibilité, conscience, sentience animalières : nuances sémantiques

par Astrid Guillaume

L'ours polaire, devenu symbole de la fonte des glaces et de la disparition des habitats animaliers du fait de l'activité humaine, est un animal sensible et sentient. Que se cache-t-il derrière ces mots ? Que signifie le terme sentience sur le plan linguistique, scientifique, juridique et sociétal ?
A l’occasion de la publication de l’ouvrage, "L'ours polaire et le droit. Signaux d'alerte" par Jean-Marc Neumann, juriste membre de la Société française de zoosémiotique (SfZ),  Astrid Guillaume, présidente et fondatrice de la SfZ, nous explique les progrès en zoobiologie et en éthologie qui ont permis la découverte de différentes formes d'intelligences et sensibilités animalières, et l'émergence de nouveaux mots pour mieux les décrire et les comprendre.

Sémioticienne à Sorbonne Université, Astrid Guillaume scrute les signes, symboles et mots au cœur des cultures humaines et animalières. Elle vient de sortir en co-direction "Faire sens, faire science", ISTE Editions, London, 2020.

 

  • 14h à 15h15 - Dans la peau des animaux au travers des 5 sens

par Farah Kesri

 Les 200 yeux de la coquille St Jacques scrutent les alentours.  Le poisson-chat savoure le goût de sa proie à distance. La sauterelle entend par ses pattes et le serpent grâce à sa mâchoire. Les papillons sentent à travers leurs antennes l’odeur de leur conjoint à des kilomètres. Les oiseaux se caressent grâce à leurs bec plus sensibles qu’on ne le croit. Les cinq sens des animaux sont étonnants car ils ont développé d’incroyables talents pour vivre au mieux dans la nature.

Vétérinaire, éthologue et journaliste, Farah Kesri a écrit avec Michel Cymes un livre pour enfants "Même pas bêtes ! Les 5 sens, comparons l’homme et l’animal" (Glénat Jeunesse).

 

© Bruno Levy
  • 15h30 à 16h45 - Les super pouvoirs des insectes

par François Lasserre

Les adaptations et les capacités des insectes sont infiniment multiples et surprenantes. Non seulement ils sont les animaux les plus diversifiés du monde (entre 1 et plus de 10 millions d’espèces ?) mais ils occupent la plupart des habitats du monde. De la plongée sous-marine avec bouteilles en eau salée au voyage sur plusieurs kilomètres de haut en passant par l’invention de l’agriculture et du papier, voyage dans le monde fantastique des insectes

Entomologiste, François Lasserre est vice-président de l'Office pour les insectes et leur environnement (Opie) et auteur de nombreux ouvrages dont les plus récents sont "l’Inventaire des petites bêtes des jardins" (Hoebeke), "Sauvons les insectes" (Rustica éditions), "Beaux d’ailleurs" (Belin), "Les insectes en bord de chemins" (Delachaux et Niestlé).

 

 

La Journée mondiale des intelligences animales, dont c’est la 4e édition, est organisée à l’initiative de Yolaine de la Bigne, créatrice de l’Université d’été de l’animal et du site L’animal et l’homme.

En savoir plus : lanimaletlhomme.com

 

Avec le soutien du magazine