© Prune Nourry, Masque de Fertilité, 2021, Bronze, 70 × 40 × 21 × cm _ ADAGP _ crédit photo Laurent Edeline

Projection du film Serendipity de Prune Nourry suivie d’un dialogue avec Michaël Grynberg, gynécologue obstétricien, professeur des universités et chef du service de Médecine de la reproduction et préservation de la fertilité à l’hôpital Antoine-Béclère, Clamart.

Séance animée par Caroline Tourbe, journaliste sciences et santé pour Le Point.

  • Le film : Serendipity, 74 minutes, 2019.

A 31 ans, atteinte d’un cancer du sein, l’artiste Prune Nourry prend la caméra pour partager son combat contre la maladie et revisiter son travail qui n’a cessé d’explorer des questions autour du corps, du genre, de la féminité, de la fertilité. Ce faisant, elle transforme une épreuve personnelle en une épopée artistique pleine d’espoir.

  • Le dialogue : Cancer : comment préserver la fertilité ?

Chaque année en France, 3 000 femmes de moins de 35 ans sont soignées pour un cancer du sein. L’impact des traitements sur la fertilité de ces jeunes femmes et comment y faire face est une épreuve de plus, avec une question centrale : comment préserver au mieux leur chance d’avoir un enfant ?  Ces dernières années, les techniques en « oncofertilité » ont beaucoup progressé. En 2019, grâce à une nouvelle technique de FIV mise au point dans le service du professeur Michaël Grynberg à l’hôpital Antoine-Béclère, une femme de 34 ans a donné naissance à un enfant alors qu’elle ne parvenait pas à tomber enceinte suite à son traitement.
Michaël Grynberg, fera le point sur les nouvelles possibilités : comment s’y repérer, que choisir, à quel moment ?

Séance proposée dans le cadre du mois Octobre rose.

 

 

Avec le soutien de