La Cité des sciences et de l'industrie est exceptionnellement fermée ce mardi 25 janvier. Seule la Cité des enfants sera ouverte le matin, uniquement au public ayant déjà réservé.

Demain, pourra-t-on acheter un rein ou choisir le sexe de ses enfants ?
La loi bioéthique de 2004 encadre la recherche sur le vivant et ses applications. Elle donne un cadre juridique aux activités de prélèvement et de greffe, à la procréation médicalement assistée, aux recherches sur l'embryon et aux applications de la génétique humaines.  Cette loi fut révisée en 2009 car la société évolue, les pratiques changent, la conception même du vivant est bousculée par les avancées de la recherche. La société doit répondre à des questions éthiques inédites dans l'histoire humaine.

En partenariat avec l'Agence de la biomédecine.

Anonymat et gratuité du don d'éléments du corps humain

Carine Camby, directrice générale de l'Agence de la biomédecine.

Les dons de gamètes : biologie et filiation

Pierre Jouannet, professeur de médecine à l'université Paris-Descartes, chef du service de biologie de la reproduction à l'hôpital Cochin.

Irène Théry, sociologue, directrice d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS).

Les tests génétiques

Jean-Claude Ameisen, professeur à l’université Paris Diderot/CHU Bichat, chercheur à l’Inserm, membre du Comité Consultatif National d’Éthique.

Les enjeux autour des cellules souches

Philippe Menasché, chirurgien cardiaque à l'hôpital européen Georges Pompidou, directeur de l'unité Inserm "Thérapie cellulaire en pathologie cardiovasculaire".