J’ai les signes de la maladie Covid-19

La conduite à tenir :

1 - Je me fais tester, je m’isole et je respecte les gestes barrières

  • Mon médecin m’a prescrit un test à réaliser rapidement et m’oriente vers le laboratoire spécialisé le plus proche. Je me suis rendu dans un laboratoire pour effectuer un test. Ce test se fait à partir d’un prélèvement nasal.
  • En attendant le résultat, je m’isole.
  • Mon médecin m’aura prescrit des masques chirurgicaux que je porte si je suis en présence d’autres personnes.
  • Je peux également avoir accès à des masques chirurgicaux en pharmacie, en présentant le résultat positif de mon test.

 2 - Je liste les personnes que j’aurais pu contaminer

  • J’ai informé mon médecin des personnes de mon entourage familial, amical ou professionnel avec qui j’ai été en contact au cours des 48 heures avant l’apparition des signes et jusqu’à ce que je m’isole (personnes vivant sous le même toit, collègues partageant mon bureau...).
  • Si mon test est positif, les services de l’Assurance Maladie m’appelleront pour confirmer ou compléter cette liste. Puis, ils contacteront ces personnes pour qu’elles s’isolent, surveillent leur état de santé et se fassent tester à leur tour. Ainsi nous évitons tous de continuer à diffuser le virus.
  • Si mon test est négatif, j’appelle mon médecin et je respecte ses consignes.

 3 - Si mon test est positif, je surveille mon état de santé et je reste isolé

En général, on guérit en quelques jours avec du repos. En attendant, je surveille l’apparition ou l’aggravation de signes.

  • Je prends ma température 2 fois par jour.
  • En cas de fièvre ou de maux de tête,

    • Je peux prendre du paracétamol : 1 gramme, 3 fois par jour maximum (3 grammes par jour au total).
    • Je ne dois pas prendre d’ibuprofène, ni un autre anti-inflammatoire.

  • Si je prends un traitement pour une autre maladie, je le continue. En cas de doute sur un médicament, j’appelle mon médecin.
  • Je ne prends pas d’autre traitement sans en avoir parlé à mon médecin ou mon pharmacien.
  • Je n’hésite pas à téléphoner à mon médecin si j’ai un doute ou si je présente des symptômes inhabituels, ou pour tout autre problème de santé.
  • Si j’ai des difficultés à respirer, j’appelle immédiatement le 15 (ou le 114 pour les personnes sourdes ou malentendantes).

 

4 – Si mon test est positif, je reste isolé

POURQUOI JE DOIS M’ISOLER ?

  • Pour éviter de contaminer mes proches et d’autres personnes
  • Pour empêcher ainsi la propagation de l’épidémie.

JUSQU’À QUAND M’ISOLER ?

  • Mon médecin me le précisera mais je dois être isolé au minimum 7 jours après l’apparition des premiers signes de la maladie. À la fin de cette période, si je n’ai plus de signes de la maladie, je peux sortir de l’isolement. Pendant les 7 jours suivant la fin de mon isolement, je porte rigoureusement un masque et respecte strictement les mesures barrières.
  • Si au bout de ces 7 jours, j’ai encore de la fièvre, je dois rester isolé. Une fois que je n’ai plus de fièvre, j’attends 2 jours avant de mettre fin à mon isolement.
  • Si nécessaire, un arrêt de travail me sera donné.

COMMENT ORGANISER MON ISOLEMENT ?

  • Je peux rester chez moi, si les conditions s’y prêtent et après en avoir discuté avec mon médecin.
  • Si j’ai besoin d’être isolé en dehors de chez moi, l’Assurance Maladie me proposera une solution adaptée.
  • Des masques chirurgicaux me seront fournis pour la durée de mon isolement, à faire retirer par mes proches dans n’importe quelle pharmacie

[…] 

https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/fiche_test_positif_12092020.pdf

J'ai été en contact à risque avec une personne malade de la Covid-19

J’ai été informé par les équipes de l’Assurance Maladie que j’ai été en contact à risque avec une personne testée positive au virus. Voici les consignes à suivre :

1 - Je m’isole    

Pourquoi je dois m'isoler ?

  • Pour éviter de contaminer mes proches et d’autres personnes si je suis infecté par le virus et même si je n’ai pas de signe. En effet, on peut être contagieux 48h avant l’apparition des signes ou être infecté sans avoir de signes de la maladie.
  • Pour contribuer ainsi à limiter la propagation de l’épidémie.

 2 - Je me fais tester    

Pour mon test (prélèvement nasal), je n’ai pas besoin d’ordonnance et je suis prioritaire : l’Assurance Maladie informe directement les laboratoires pouvant réaliser le test et le prend en charge à 100%.

Voir le tableau des différents cas.

3 - Je surveille ma santé

Mon test est positif, j'ai des signes de la maladie ou non
En général, on guérit en quelques jours avec du repos. En attendant, je surveille l’apparition ou l’aggravation de signes.

  • Je prends ma température 2 fois par jour.

  • En cas de fièvre ou de maux de tête,

    • Je peux prendre du paracétamol : 1 gramme, 3 fois par jour maximum (3 grammes par jour au total).

    • Je ne dois pas prendre d’ibuprofène, ni un autre anti-inflammatoire.

  • Si je prends un traitement pour une autre maladie, je le continue. En cas de doute sur un médicament, j’appelle mon médecin.

  • Je ne prends pas d’autre traitement sans en avoir parlé à mon médecin ou mon pharmacien.

  • Je n’hésite pas à téléphoner à mon médecin si j’ai un doute ou si je présente des symptômes inhabituels ou pour tout autre problème de santé. 

  • Si j’ai des difficultés à respirer, j’appelle immédiatement le 15 (ou le 114 pour les personnes sourdes ou malentendantes).

Mon test est négatif ou je n'ai pas encore mes résultats et je n'ai pas des signes


Pendant mon isolement, je prends ma température 2 fois par jour et je surveille l’apparition d’un de ces signes :

  • Fièvre (ou sensation de fièvre), frissons

  • Toux, mal de gorge, nez qui coule

  • Difficultés à respirer ou une sensation d’oppression dans la poitrine

  • Fatigue intense inexpliquée

  • Douleurs musculaires inexpliquées 

  • Maux de tête inhabituels 

  • Perte de l’odorat

  • Perte du goût des aliments

  • Diarrhée

  • Pour une personne âgée,l’entourage peut constater une altération brutale de l’état général ou des capacités mentales, de la confusion, des chutes répétées, une aggravation rapide d’une maladie déjà connue.

Si un ou plusieurs signes apparaissent, même faiblement ou si j’ai un doute, j’appelle sans délai mon médecin traitant qui pourra me prescrire un nouveau test.Si je n’ai pas de médecin traitant, j’appelle le 0 800 130 000 (service gratuit + appel gratuit) pour être orienté vers un médecin généraliste. Si je ne trouve pas de laboratoire, je me rends sur sante.fr pour trouver la liste des centres de dépistage.

4 - Comment organiser mon isolement

  • Je peux rester chez moi, si les conditions s’y prêtent et après en avoir discuté avec mon médecin. 

  • Si j’ai besoin d’être isolé en dehors de chez moi,l’Assurance Maladie me proposera une solution adaptée.

  • Des masques chirurgicaux me seront fournis pour la durée de mon isolement, à retirer ou à faire retirer par mes proches en pharmacie.

  • Si j’en ai besoin, notamment si je ne peux pas télétravailler, l’Assurance Maladie va m’envoyer un arrêt de travail pour couvrir la période où je dois rester isolé.
    [...]


https://www.santepubliquefrance.fr/content/download/251415/file/CORONAVIRUS_fiche_Personne_Contact_220920.pdf

En attente du résultat du test, j’ai besoin d’un arrêt de travail

Ouverture d’un téléservice (08/01/21)

Afin de limiter la propagation de l’épidémie de Covid-19, les personnes présentant des symptômes évocateurs de la Covid-19 sont invitées à s’isoler dès l’apparition des symptômes et à passer rapidement un test de dépistage (RT-PCR ou antigénique). Ces personnes sont invitées à contacter tout de suite leur médecin traitant qui pourra vérifier avec elles la nécessité de cet isolement.

Depuis le 10 janvier 2021, si elles ne peuvent pas télétravailler, elles peuvent demander un arrêt de travail dérogatoire directement sur le site declare.ameli.fr (https://www.msa.fr/covid-19-dispositif-personnes-symptomatiques pour les adhérents MSA - salariés ou non-salariés de l’agriculture).

En se déclarant sur le téléservice, le patient concerné peut bénéficier d’indemnités journalières au titre de cet arrêt de travail de 4 jours maximum, versées sans vérification des conditions d’ouverture de droits et sans délai de carence.

Pour éviter toute utilisation détournée ou excessive, l’Assurance Maladie procèdera à des contrôles réguliers. Il est important de conserver tout justificatif sur sa situation. […]

https://www.ameli.fr/medecin/actualites/arret-de-travail-dans-lattente-des-resultats-dun-test-covid-ouverture-dun-teleservice

Rédaction 18/11/2020 ; Mise à jour 27/02/2021