Ma Cité accessible

Déficients visuels

Blind zombies world saga

Voici un jeu de labyrinthe, développé à la Cité des sciences et de l'industrie par des étudiants déficients visuels du Centre Paul et Liliane Guinot, sous la houlette d'un concepteur de jeux vidéo.

Téléchargez le jeu, et jouez bien sûr !

Puis découvrez comment ce jeu a été conçu et réalisé selon les règles de l'art.

Lucy, en 3 étapes : du dessin au crayon à la capture d'écran.
Tous publicsTechnologies de l'information et de la communication

Le jeu

Vous incarnez Lucy, dans une succession de dix labyrinthes semés d'obstacles, et de zombies.

Installer le jeu 

Ouvrir et enregistrer le fichier Blind-zombies-world-saga (109 Mo)

Comment jouer

Utilisez les touches fléchées pour déplacer Lucie dans quatre directions : vers le haut, la gauche, le bas et la droite en utilisant les flèches correspondantes. La touche espace sert à sauter, mais elle n'est pas nécessaire les premiers temps. Le jeu comporte peu d'éléments visuels : écoutez attentivement le paysage sonore pour vous représenter l'environnement entourant Lucie.

Téléchargez le mode d'emploi détaillé (Doc, 28 Ko)

Des questions, des suggestions sur le jeu ?

Écrivez à : info(at)ludocielspourtous.org

Tous publicsInformations générales

La fabrique du jeu

Février 2014. L'exposition Jeu vidéo bat son plein à la Cité des sciences et de l'industrie. S'inspirant d'une game jam (compétition de développement de jeux vidéo en temps contraint avec thème imposé ) Carole Roudeix et Nathalie Joncour, chargées d'accessibilité, proposent à des étudiants du Centre Paul et Liliane Guinot, de développer un jeu vidéo accessible aux aveugles.

Douze jeunes déficients visuels en formation «  Développeur d’Applications informatiques » relèvent le défi : créer le jeu en 15 heures. C'est Thomas Gaudy, concepteur de jeux vidéo accessibles, et co-fondateur de l’association JPAQ (Jeux pédagogiques accessibles québécois) qui encadre l'atelier.

En guise d'introduction, les étudiants suivent une animation adaptée, « La science prend les manettes », qui retrace l’évolution du jeu vidéo à travers le temps, à partir du jeu « Evoland ».

En 2 jours et demi, les étudiants découvrent les métiers relatifs à la création de jeux vidéo sous toutes leurs facettes : écriture d’un scénario,  conception des différents niveaux, réalisations d’éléments graphiques, enregistrement et intégration de son, définition du gameplay (règles et contrôles du personnage par un joueur), etc. Ils abordent la programmation du jeu, sans aller jusqu'à saisir le code, pour des raisons techniques essentiellement.

Outre la création et la conception, les développeurs ont apprécié d'avoir à travailler ensemble sur un projet commun et collaboratif dans un temps contraint. Et ils ont atteint leur objectif : concevoir un jeu « jouable », qui va au-delà du prototype mais nécessite quelques améliorations.

A lire
  • Conception de jeux vidéo sonores accessibles aux personnes aveugles. Des jeux vidéo sans vidéo ? Pourquoi, comment, pour quel public ? Thomas Gaudy. Éditions universitaires européennes. 2010
Retour en haut