.subtitle {font-size:0.5em; text-transform : lowercase;};

Expositions passées

Art Robotique

S'est déroulée du 8 avril 2014 au 4 janvier 2015

L'exposition

Animaris Umerus© Loek van der Klis
THEO JANSEN

Pays-Bas 

Animaris Adulari, 2012
Animaris Umerus, 2010
Animaris Ordis Longus, 2006

Faites de matériaux issus de l’industrie (tubes en plastique et ruban adhésif), les Strandbeest (créatures de plage) pourraient être prises, de loin, pour d’énormes insectes ou des squelettes de mammouth. Dépourvues de moteurs, de capteurs et de toute autre technologie, elles n'ont besoin pour marcher que du vent et du sable humide de la côte néerlandaise. 

Issues d'un procédé combinant hybridation et "évolution darwinienne", elles naissent sous la forme d’un algorithme, puis d’une simulation sur ordinateur qui les met en compétition, comme des organismes vivants artificiels. Les plus rapides prendront ensuite vie physiquement, en trois dimensions, et les plus performantes transmettront leur « ADN » (longueur et disposition des tubes) aux générations suivantes. 

Animaris Adulari est présenté hors de l'espace d'exposition, au niveau 0 de la Cité. 

> Animaris Umerus est actionné par un animateur et Animaris Ordis Longus par le public sous contrôle d'un animateur, toutes les heures entre 10h et 12h30 et entre 13h15 et 17h.

Vidéos

L'artiste

Theo JANSEN
Après des études de physique, Theo Jansen commence sa carrière artistique dans les années 70 en tant que peintre. Par la suite, il s’intéresse à des domaines tels que l’aéronautique et la robotique. L’intérêt qu’il porte à la conception d’organismes vivants et autonomes par le biais de logiciels le conduit à entamer la série des « Strandbeest » qui lui a valu une reconnaissance internationale.

Retour en haut