Vous êtes

Enseignants

Formations et projets


Hypatia
Pour les élèves de 4e à terminale intéressé.e.s par les sciences et les technologies


« Hypatia », un projet ambitieux pour encourager les filles comme les garçons à choisir des filières et métiers scientifiques. 

C’est pour encourager les jeunes et tout particulièrement les filles à choisir des filières et des métiers scientifiques, que l’Union européenne finance dans le cadre du programme Horizon 2020, le projet européen Hypatia, du nom d’une philosophe et astronome grecque de l’Antiquité.

La Cité des sciences et de l'industrie et le Palais de la découverte (Universcience) y participent, soutenus par les ministères de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur et de la recherche, de la culture et de la communication et par le secrétariat d'État en charge de l'égalité entre les femmes et les hommes.

Une boite à outils numérique, gratuite et téléchargeable en ligne, a été produite dans le cadre du projet.

Des outils pour l’égalité filles garçons face aux sciences et aux technologies

La version française de la boite à outils en ligne est composée de 6 activités (ateliers, jeux de discussion, rencontres avec des professionnel.le.s des sciences et des technologies…) conçue à destination des adolescent.e.s de 13 à 18 ans est disponible en ligne et téléchargeable gratuitement sur le site

Les activités ont été testées avec près de 1500 élèves.

Ces activités, décrites de manière très détaillée sont faciles à mettre en œuvre, ne nécessitent aucun matériel coûteux. Ce sont des ateliers à contenu scientifique, des jeux débats, des discussions, des rencontres avec des professionnel.le.s des sciences et des technologies. Elles sont assorties de recommandations pour l’inclusivité et pour l’animation. 

Universcience  a conçu trois activités :

  • un atelier de décryptage des stéréotypes de sexe dans des publicités pour des objets technologiques ou des visuels de campagnes de recrutement (métiers de l’ingénierie, de la recherche, de l’énergie,  … ),
  • un jeu de carte collaboratif sur les femmes scientifiques pour montrer leur rôle dans la production des savoirs,
  • des rencontres avec des ambassadrices et ambassadeurs des sciences


et a choisi trois autres activités, conçues par d’autres centres de sciences, pour la version française :

  • une sensibilisation des enseignant.e.s ou futur.e.s enseignants à une manière plus inclusive d’enseigner les sciences et les technologies
  • des ateliers de programmation informatique inclusifs, c’est-à-dire pour les filles aussi bien que pour les garçons
  • et un jeu-débat "Testez-vous ! L’influence de nos associations implicites" pour débusquer ses propres stéréotypes et contrer ainsi leur impact négatif sur l’orientation.

Hypatia : un projet européen

Constat

Dans l’Union européenne, seulement 33% des chercheurs sont des femmes (en France 27%) ! Et les jeunes européen.e.s méconnaissent la variété et la richesse des métiers dans les sciences, technologies, sciences de l’ingénieur et mathématiques et les compétences nécessaires pour les exercer.
Les filles sont encore minoritaires dans plusieurs de ces filières et on observe, par ailleurs, que les sciences et les technologies ne sont pas communiquées aux jeunes de manière inclusive du point de vue du sexe et du genre. 

Des partenaires dans quinze pays

Ce projet ambitieux se tient dans quinze pays et rassemble dix-neuf partenaires dont la Cité des sciences et de l'industrie et le Palais de la découverte (Universcience) qui conjuguent leurs efforts pour mener à bien ce projet.

 
Un panel de jeunes accompagne le projet dans chaque pays

Le panel français des jeunes rassemble quinze élèves de la 3e à la terminale.
Le panel fait part de ses avis. Il a participé aux tests des activités. Les jeunes sont les ambassadeurs et les ambassadrices du projet auprès de leurs pairs.
En décembre 2016, le panel français des jeunes a été l'auteur d'articles pour le blog, le site et les réseaux sociaux du site Internet expecteverything.eu.

Expect Everything,  une campagne de diffusion pour encourager les vocations scientifiques des jeunes

Cette campagne, lancée le 21 avril 2016 dans le cadre du projet "Hypatia", mobilise les adolescents à travers des comptes très actifs sur les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, Instagram, Vimeo et Tumblr. Le site Internet  expecteverything.eu, conçu pour toucher les utilisateurs d’appareils mobiles, les invite à participer à des événements et activités organisés dans les 14 pays, à apprendre des faits scientifiques surprenants et à rencontrer des chercheurs et des chercheuses. 

Les sites du projet

www.hypatiaproject.eu pour les parties prenantes du projet
www.expecteverything.eu pour les adolescentes et les adolescents

Renseignements

Marie-Agnès Bernardis, coordinatrice du projet "Hypatia", 01 40 05 75 62,
marie-agnes.bernardis(at)universcience.fr

Hypatia project (nouvelle fenêtre)
Commission européenne (nouvelle fenêtre)
Expect everything (nouvelle fenêtre)
Retour en haut