Si on a tous le même génome, pourquoi ne sommes-nous pas tous identiques ?
 
Car´┐Ż on n'a PAS tous le même génome ! Quand on parle du décryptage DU génome humain, c'est un abus de langage : le décryptage du génome est effectué sur les génomes de quelques individus seulement. Pourquoi est-ce utile à tous néanmoins? Parce que tous les hommes ont en commun une grande partie de leur génome : le nombre de chromosomes (46 chez l'espèce humaine) ; la structure générale du génome et en particulier la position des gènes sur les chromosomes ; la longueur et une bonne partie de chaque gène. Seule une petite partie du génome diffère d'un individu à l'autre. En moyenne, il existe une différence tous les mille nucléotides, ces lettres de l'alphabet génétique. Cela fait 6 millions de différences, en moyenne, entre deux personnes non apparentées. Chaque gène peut exister sous plusieurs formes (appelées allèles) au sein de l'espèce humaine. La combinaison des allèles de nos 30 000 à 40 000 gènes, le génotype, est propre à chaque individu. Or c'est justement le génotype d'un individu qui détermine en grande partie son apparence (phénotype). C'est pourquoi nous sommes tous différents. De plus certaines parties du génome (microsatellites) situées de part et d'autre des gènes, diffèrent suivant les individus. C'est d'ailleurs sur ces microsatellites que s'appuie la technique de l'empreinte génétique, utilisée par la police scientifique pour identifier un suspect.  
   
© Cité des sciences et de l'industrie, août 2002
 
Accueil DEFIS DU VIVANT Accueil CITE Quitter