SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Archéologie & Paléontologie

Tué de la main de l’homme, il montrerait que les êtres humains étaient présents dans la région plus tôt que prévu.

En savoir plus

En procédant à l’analyse génomique d’une bactérie présente dans l’estomac d’Ötzi, l’homme de 5 300 ans retrouvé dans les Alpes en 1991, les chercheurs peuvent non seulement mieux comprendre son état de santé, mais aussi les mouvements migratoires des dernières périodes préhistoriques.

En savoir plus

Découvertes sur les rives d’une rivière sibérienne cet été, deux momies de lions des cavernes en parfait état de conservation livrent leurs premiers secrets.

En savoir plus

Grâce à l’analyse de traces de cire conservées sur des poteries, une équipe internationale a mis en évidence pour la première fois l’exploitation des produits de la ruche par les premiers agriculteurs en Europe, au Proche-Orient et en Afrique du Nord.

En savoir plus

Ces dents de 80 000 ans permettent d’imaginer qu’Homo sapiens se serait installé en Asie bien avant de conquérir l’Europe.

En savoir plus

Le temps semble venu pour l'Égypte de lancer de nouvelles coopérations internationales et d'ambitieux projets archéologiques. Une mission baptisée ScanPyramids a débuté en octobre à l'initiative du ministère des Antiquités égyptiennes à Gizeh. Portée par la faculté des ingénieurs du Caire et l’Institut français HIP (Héritage, Innovation, Préservation), elle est annoncée comme une des plus ambitieuses missions d’exploration des pyramides jamais entreprise et permettra peut-être de résoudre certaines énigmes, comme celle de la structure interne des pyramides. Son objet : utiliser des techniques innovantes « non invasives et non destructrices ». Ce projet associe des chercheurs égyptiens, japonais, canadiens et français. 

En savoir plus

Quelle était la température des dinosaures ? La réponse se trouve dans la coquille de leurs œufs...

En savoir plus

Contrairement aux apparences, la marche des chimpanzés est proche de celle des êtres humains. Une découverte qui remet en question l’apparition de la bipédie chez les hominidés.

En savoir plus

Les oreilles des australopithèques mêlaient des caractéristiques propres aux êtres humains et aux chimpanzés. C'est ce que révèle l'analyse de fragments d'oreille découverts en Afrique du Sud.

En savoir plus

Si le régime paléolithique est à la mode, il n’était peut-être pas aussi simple que ne l’imaginent les diététiciens contemporains. En effet, en étudiant une pierre usée trouvée dans la grotte Paglicci, dans le sud de l’Italie, des chercheurs de l’université de Florence ont découvert que cette pierre avait servi de broyeur et qu’elle avait été utilisée il y a plus de 32 000 ans. 

Publiés dans la revue Pnas, les résultats de ce travail sont éloquents : les chercheurs ont identifié jusqu’à 250 résidus d’amidon par centimètre carré, qui correspondent principalement à de l’avoine sauvage (aussi appelée avoine barbue). Cette avoine a très certainement été réduite en farine grossière après torréfaction des grains, avant d'être mélangée à de l’eau pour fabriquer des bouillies ou des galettes. Le même broyeur aurait aussi servi à écraser des glands et une variété sauvage de millet. Une étude qui démontre pour la première fois que le régime de nos lointains ancêtres était beaucoup plus varié...

En savoir plus
Retour en haut