SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Enquêtes
Nature & Environnement

Biodiversité : et si les oiseaux venaient à disparaître?

La diminution du nombre d’oiseaux constatée depuis plusieurs années pourrait bien avoir des conséquences sur tout le reste du monde vivant.

Une espèce d’oiseau sur 10 pourrait disparaître d’ici 100 ans

Les espèces d'albatros sont particulièrement menacées. © Tony Palliser/BirdLife International

La situation des oiseaux dans le monde se détériore. Selon une récente étude  entre 6 et 14% des espèces d’oiseaux présentes sur la planète pourraient avoir disparu dans cent ans, soit entre 700 et 2500 espèces. L’étude confirme ainsi les prédictions de l'IUCN qui comptabilisait dans son dernier recensement 12% d’espèces d’oiseaux déjà menacées d’extinction. Les oiseaux spécifiques d’un habitat ou d’une ressource alimentaire sont les plus à risque car ils sont plus tributaires des modifications de leur environnement.

D'autre part, les oiseaux insulaires qui vivent depuis plusieurs siècles dans des territoires sans prédateurs sont particulièrement menacés car ils ont perdu l'abilité à s'adapter. L'arrivée de nouvelles espèces, comme les chats apportés par l'homme ou les rats débarqués avec les échanges marins, entraîne inévitablement une compétition au désavantage des oiseaux.

Répartition des oiseaux menacés dans le monde © Birdlife international (2004)

Si l’on retrouve des espèces d'oiseaux menacées dans toutes les régions du monde, c’est dans les tropiques qu’elles sont les plus nombreuses, notamment en Indonésie et au Brésil.

Mais rapporté au nombre d’espèces présentes dans la région, c’est la Polynésie française qui compte le plus fort pourcentage d’espèces menacées : sur les 79 présentes de façon régulière, 32 sont en danger d’extinction, soit 40,5%.

La France dans le peloton de tête

Kagou (Rhinochetos jubatus) de Nouvelle Calédonie Présent uniquement en Nouvelle Calédonie, le Kagou est en voie de disparition. Le dernier recensement comptait moins de 1000 individus. © C. Imboden/BirdLife

La France compte 71 espèces sur la liste rouge de l’IUCN, soit 6% des espèces menacées dans le monde et 4,7 % des quelques 1500 espèces nicheuses et migratrices régulièrement présentes en France et dans les DOM-TOM.

Elle se classe ainsi en neuvième position* des pays qui comptent le plus d’oiseaux en danger. 95,8% des « espèces françaises » menacées se trouvent dans les DOM-TOM, qui abritent plus de 76 % des espèces du pays. Cette fragilité de la population d'oiseaux d’outre-mer s’explique par la nature même de ces territoires, essentiellement composés d’îles et d’archipels.

La diminution des oiseaux communs en France Selon le type d'habitat, le déclin n'est pas le même. © CRBPO

Mais les bilans dans l’Hexagone ne sont pas plus encourageants. Depuis 1989, date des premiers suivis, le nombre d’oiseaux communs a diminué de 10% en métropole. Les espèces spécialistes des milieux agricoles (alouette, linotte, perdrix…) sont les plus touchées : un quart de leur effectif aurait ainsi disparu depuis quinze ans. Les oiseaux vivant en milieu forestier (mésange boréale, bouvreuil) représentent la deuxième catégorie la plus menacée.

* voir la liste des pays qui comptent le plus grands nombres d'espèces menacées sur le site de la LPO

Retour en haut