SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Actualités
Maths, Physique & Chimie

Bulles numériques

La physique des bulles est un domaine encore mal connu. Deux chercheurs de l'université de Californie proposent une modélisation plutôt convaincante qui pourrait trouver de nombreuses applications dans l'industrie des mousses.

Les bulles sont partout : dans la mousse de la bière, dans celle du savon ou des autres détergents. Pourtant, si le phénomène nous paraît familier, il échappe encore aux physiciens qui éprouvent d’énormes difficultés à le modéliser. En cause, les nombreuses interactions entre le liquide et l’air, qui interviennent sur des échelles d’espace et de temps parfois très différentes.

Malgré tout, à l’université de Californie, Robert Saye et James Sethian viennent de proposer une modélisation plutôt convaincante. Pour parvenir à ce résultat, publié dans la revue Science du 10 mai 2013, les chercheurs ont modélisé chaque processus séparément et établi des règles pour les relier entre eux.

Le modèle tient compte du réarrangement des bulles, du drainage du liquide à travers les membranes jusqu’à leur éclatement, le tout sous l’influence permanente des tensions de surface et de la gravité.

Cette modélisation a déjà fait ses preuves sur des bulles de savon. Mais étant donné sa complexité, les auteurs avancent qu’elle peut s’appliquer à tous les types de mousses, y compris celles constituées de plastiques ou de métaux.

Retour en haut