SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Actualités
Innovation & Technologie

Des plantes lumineuses

Et si demain nos plantes vertes devenaient... des lumières ? C’est l’objectif tout à fait sérieux que poursuit une équipe du MIT aux États-Unis. Un jour peut-être, les rues seront plantées d’arbres-lampadaires ou les orchidées serviront de lampes de chevet. Mais ce détournement du règne végétal est-il vraiment... une idée lumineuse ?

Remplacer les lampes de chevet ou de bureau par des plantes lumineuses... les chercheurs du MIT y travaillent. © Seon-Yeong Kwak/MIT

Des scientifiques du MIT (Massachusetts Institute of Technology) sont parvenus à modifier des plantes afin que leurs feuilles brillent dans la nuit. Pour cela, ils ont exploité les propriétés de la luciférine, responsable de la bioluminescence chez les lucioles. Deux autres substances sont indispensables pour provoquer la réaction lumineuse : la luciférase et le coenzyme A.

Un savant cocktail, mais une autonomie limitée

Pour passer de l’insecte à la plante, ces chercheurs américains ont eu recours à un cocktail de nanoparticules : de l’extrait de silice (des molécules analogues à celles que l’on trouve dans la carapace des crustacés) et un peu de polymères biocompatibles… voilà la recette qu'ils ont fait ingurgiter aux plantes vertes !

Ces végétaux luminescents peuvent avoir jusqu’à quatre heures « d'autonomie »… Mais le rendement reste très faible, car un plant de dix centimètres de haut n’émet qu’un millième de la quantité de lumière nécessaire pour une lecture de proximité… Il faudra donc attendre encore un peu avant de remplacer nos bonnes vieilles ampoules !

Cette vidéo retrace les étapes suivies par les chercheurs pour créer des plantes lumineuses. © Melanie Gonick/MIT

Retour en haut