SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Brèves
Espace & Astronomie

Galileo, et après ?

Le lancement des deux premiers satellites opérationnels du projet Galileo, le 22 août, s’est soldé par un échec. Placés sur une mauvaise orbite, ils ne pourront pas être exploités. Cet incident, sans doute dû à une défaillance du lanceur Soyouz, retarde le démarrage du « GPS européen » prévu à l’horizon 2017, au coût aujourd’hui estimé à plus de 7 milliards d’euros.

Source : ESA, 22 août 2014

Retour en haut