SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Actualités
Maths, Physique & Chimie

Le champ magnétique terrestre s’affaiblit

Le champ magnétique terrestre se déplace lentement vers la Sibérie et s’affaiblit sur toute la moitié ouest de la Terre, c’est ce que révèle les mesures réalisées depuis six mois par les satellites européens Swarm.

Carte des fluctuations du champ magnétique en juin 2014. © Esa, DTU Space

Lancés en novembre 2013, les trois satellites européens Swarm (ESA) ont pour mission de mesurer et d’observer l’évolution du champ magnétique terrestre durant quatre ans. Et ils viennent de livrer leurs tout premiers résultats.

Premier constat qui ne surprendra pas les spécialistes : le pôle Nord magnétique ne cesse de se déplacer. Lentement, mais sûrement, il migre de l’océan arctique vers la Sibérie. Autre constatation : sur les six derniers mois, les 3 satellites ont pu relever une baisse significative du magnétisme dans toute la moitié ouest de la planète. À l’inverse, une augmentation a pu être observée dans certaines régions à l’est, notamment au niveau de Madagascar et de l’océan Indien.

Reste que globalement, l’affaiblissement du champ magnétique terrestre tend à se confirmer. Les raisons en sont encore obscures. Mais pour certains, cet affaiblissement du champ magnétique de la Terre pourrait annoncer son inversion prochaine. Un phénomène qui se produit en moyenne tous les 250 000 ans, et qui s’est déroulé pour la dernière fois il y a 780 000 ans. Une inversion qui, si elle devait se produire bientôt, s’étalerait sur plusieurs milliers d’années : les pôles magnétiques se déplaceraient alors sur toute la surface du globe, causant probablement des dysfonctionnements importants dans les installations électroniques spatiales et terrestres. Cependant, le bouclier magnétique terrestre qui protège notre planète des particules spatiales ne devrait pas en être affecté.

Retour en haut