SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Actualités
Espace & Astronomie

Les Piliers de la création en trois dimensions

Grâce à l'instrument Muse placé au foyer du VLT, au Chili, les astronomes viennent de réaliser une image en trois dimensions des Piliers de la création, la mythique nébuleuse photographiée pour la première fois il y a 20 ans par Hubble.

C’est l’une des images les plus emblématiques réalisées il y a plus de 20 ans par le télescope spatial Hubble : les « piliers de la création », situés à 7000 années-lumière dans la nébuleuse de l’Aigle, sont de vastes colonnes de gaz et de poussière abritant des étoiles en formation.

En janvier dernier déjà, Hubble réalisait une nouvelle photographie en très haute définition de cette nébuleuse. Mais de nouvelles observations réalisées au VLT, au Chili, nous en révèlent un peu plus sur ces étonnantes structures.

© ESO/G.Huedepohl

Placé au foyer du Très grand télescope, l’instrument Muse – constitué de 24 spectromètres – vient d’observer la nébuleuse à travers différentes longueurs d’onde. Grâce à ces données inédites, les astronomes européens ont pu reconstituer la structure tridimensionnelle de ces colonnes de poussières.

Ces nouvelles images nous apportent également de nombreuses informations sur la dynamique de ces structures. Une véritable course à la montre se joue ainsi au sein de cette nébuleuse. Car si de nouvelles étoiles peuvent y naître, les colonnes de poussières sont également soumises à une évaporation irrémédiable sous l’effet de l’intense rayonnement provenant d’étoiles massives proches. Chaque million d’années, la nébuleuse perd ainsi l’équivalent de 70 masses solaires. À ce rythme, et sachant que sa masse actuelle avoisine les 200 masses solaires, l’espérance de vie des Piliers de la Création ne devrait pas excéder les quelque trois millions d’années. Un clignement d’œil à l’échelle de l’histoire de l’Univers.

Retour en haut