SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Actualités
Espace & Astronomie

Mars : quarante ans d’exploration

Il est probable que Mars, aujourd'hui très froide (-60°C en moyenne), a connu un climat plus clément il y a quelques milliards d'années, avec de l'eau sous forme liquide. Des conditions semblables à celles de la Terre...Y a-t-il eu de la vie sur Mars ? Pourquoi les deux planètes ont-elles évolué différemment ? Mars peut-elle nous éclairer sur l'avenir de la Terre ? Autant de questions qui ont présidé à l'envoi des nombreuses missions des dernières décennies.

Une exploration jalonnée d'échecs Sur la trentaine de missions martiennes programmées depuis quarante ans par les Américains et les Soviétiques, seules un tiers d’entre elles ont pu être menées à terme. Certaines sondes n’ont jamais quitté la Terre. D’autres, parvenues à destination, se sont écrasées sur le sol martien. D'autres encore n’ont jamais transmis aucune donnée. © CSI (d'après www.nirgal.net)

D'abord, l'envoi de sondes de survol : en 1965, la sonde américaine Mariner 4 rapporte les premières images. Six ans plus tard, Mariner 9 dévoile la richesse du relief martien, avec ses volcans, ses anciens lits de rivière, ses canyons et ses glaciers…

Puis, la pose de robots sur le sol de la planète rouge : en 1977, les engins Viking 1 et 2 de la Nasa atterrissent, et cherchent sans succès des signes de vie.

Les années 60 et 70 sont marquées par une course effrénée entre Américains et Soviétiques. L'URSS lancera jusqu'à sept sondes vers la planète rouge entre 1971 et 1973, mais celles-ci échoueront ou ne transmettront que très peu de données.

Il faudra ensuite attendre les années 90 pour que le programme d'exploration de Mars soit relancé.

1993 : la sonde Mars Observer qui devait marquer le retour américain sur la planète rouge, est perdue corps et biens. Les États-Unis se convertissent alors à la philosophie du “ better, faster, cheaper " (mieux, plus vite et moins cher), et décident d'envoyer des missions plus fréquentes sur Mars (tous les deux ans environ).

1997 : le module américain Pathfinder se pose sur le sol martien, avec plusieurs instruments scientifiques (notamment une caméra et une station météorologique) et un petit engin roulant de 10 kg, baptisé Sojourner. La mission est un succès scientifique et médiatique : Sojourner, vite surnommé “ Rocky ", devient la mascotte du grand public.

1998 : le Japon envoie une sonde, Nozomi, dédiée à l'étude de la très haute atmosphère et de l'ionosphère martienne. Mais la sonde connaît un problème de moteur : elle ne devrait finalement rejoindre Mars qu'en décembre 2003.

Septembre 1999 : nouvel échec pour la Nasa. Lasonde Mars Climate Orbiter est perdue lors de sa mise en orbite. Deux mois plus tard, une autre mission, Mars Polar Lander, se solde par un échec, le module ne répondant plus au moment prévu pour l'atterrissage…

Liens externes

Retour en haut