SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Actualités
Espace & Astronomie Innovation & Technologie

Perdue dans la stratosphère

Deux ans après avoir été lâchée dans la stratosphère grâce à un ballon-sonde, une caméra élaborée par un groupe d’étudiants refait surface dans le désert de l’Arizona...

En 2013, un groupe d’étudiants américains se lance dans un projet ambitieux : envoyer une petite caméra dans la stratosphère grâce à un ballon-sonde afin de réaliser, à moindre coût, quelques images de notre planète. Le projet est mûrement réfléchi : une protection pour la caméra est élaborée grâce à une imprimante 3D, un parachute de secours est testé afin de récupérer l’engin après l’éclatement du ballon en haute altitude… Tout est pensé jusqu’au smartphone inclus dans l’engin qui permettra de le localiser après son retour sur Terre.

En juin 2013, l’équipe est prête. Le ballon prend son envol au-dessus du Grand Canyon… et rien ! L’histoire s’arrête là, car le smartphone joue les abonnés absents, rendant impossible la localisation du ballon ou de la caméra.

Or, il y a quelques semaines, une randonneuse découvre en plein désert la caméra et le smartphone qui l’accompagne. La carte SIM est examinée chez un opérateur téléphonique qui retrouve alors son propriétaire : la caméra est intacte et les étudiants peuvent enfin observer leurs images. 

Le ballon prend progressivement de l’altitude, ce qui permet d’apercevoir le désert puis le Grand Canyon. À plus de 30 kilomètres d’altitude, le ciel est enfin complètement noir et le ballon finit par éclater.

L’enregistrement du GPS du téléphone aura finalement permis de retracer le parcours exact de l’engin qui, en 1 heure et 38 minutes, a parcouru une centaine de km pour finir intact... mais dans une zone sans réseau téléphonique !

Retour en haut