SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Actualités
Maths, Physique & Chimie

Physique : quand les bulles s'éclatent...

Pour la première fois, des chercheurs ont étudié et modélisé le processus d'éclatement des bulles. Un mécanisme universel et plus complexe qu'il n'y paraît.

De bulle en bulles

Un phénomène universel Lorsqu'une bulle éclate, elle laisse un anneau de gouttelettes. Le phénomène est universel mais n'avait encore jamais été expliqué. © CNRS

Chacun pourra en faire l'expérience : lorsqu'une bulle éclate, elle laisse un anneau formé d'un chapelet de gouttelettes, et ce quelle que soit la nature du liquide, qu'il s'agisse d'eau savonneuse, de soda ou encore d'eau de mer.

Mais si le phénomène paraît universel, jamais encore il n'avait été étudié et encore moins modélisé. Partant de ce constat, des chercheurs américains et français de l'Université de Harvard ont décidé de se pencher sur ce mystère et ont découvert un mécanisme étonnant constitué d'une cascade d'éclatement de bulles…

De l'observation à la modélisation

Grâce à des caméras ultra-rapides, ils ont en effet pu montrer que, lorsqu'une bulle éclate, le film liquide commence par se rétracter pour former une sorte de « donut » (un tore, en termes scientifiques). Cette structure se déstabilise rapidement pour former un anneau constitué de bulles environ 10 fois plus petites qui s'éclatent à leur tour selon le même principe. Le processus se reproduit jusqu'à laisser ce fameux anneau constitué de gouttelettes.Au-delà de l'aspect purement fondamental de ce travail, une meilleure connaissance du processus d'éclatement des bulles devrait intéresser les industriels. C'est en effet ce phénomène que l'on cherche à éviter lors de la fabrication du verre ou de certaines mousses.

Retour en haut