SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Brèves
Biologie & Santé Nature & Environnement

Une étude américaine minimise l’impact des OGM sur la santé et l’environnement

L’Académie des sciences américaine a rendu public le 17 mai un rapport d’expertise sur les OGM aux États-Unis. Conclusion : les cultures transgéniques, largement développées outre-Atlantique ne semblent pas avoir eu plus d’impacts sur la santé et l’environnement que les cultures conventionnelles. Pour aboutir à ce résultat, plusieurs comités scientifiques ont examiné les effets sanitaires, environnementaux ainsi que les impacts agronomiques, économiques et sociaux liés aux OGM. 900 études issues de la littérature scientifique ont été examinées. De nombreux chercheurs et acteurs de la société civile ont été questionnés sur le sujet. Ils ont pu également comparer les effets entre les populations américaines qui consomment des OGM, largement présents dans leur alimentation, et les populations européennes beaucoup moins concernées. Aucune différence liée à la consommation d’OGM n’a pu être établie entre les deux populations en matière de grandes maladies chroniques comme les cancers, l’obésité, le diabète, etc. Les rapporteurs restent cependant prudents. En effet, aucune étude épidémiologie sérieuse sur une longue durée n’a encore été menée entre des populations se nourrissant d’OGM et d’autres, similaires, mais moins exposées. Un constat similaire a été fait pour l’environnement.

Retour en haut