SCIENCE ACTUALITÉS.fr

Le magazine qui se visite aussi à la Cité des Sciences

Brèves
Espace & Astronomie

Wfirst, futur télescope spatial

Wfirst, un nouveau projet de téléscope spatial dédié à l’étude des exoplanètes va être construit par la Nasa.

La Nasa vient de décider de faire du neuf avec du vieux. L’agence spatiale américaine a en effet reçu du Pentagone... deux miroirs de télescope de 2,40 m de diamètre ! Construits dans les années 70, ces deux éléments devaient équiper des satellites-espions mais n’ont jamais été utilisés. L’un d’entre eux va être doté de divers détecteurs infrarouges afin de faire, à peu de frais, un nouveau télescope spatial. Grâce aux progrès de l’opto-électronique, cet instrument sera aussi puissant que l’actuel télescope spatial Hubble, mais il aura un champ de vision 100 fois plus grand. Il pourra donc photographier 100 fois plus d’objets. Cet observatoire qui sera lancé en 2024 sera essentiellement dédié à la recherche et à l’étude des exoplanètes. Une tâche qui sera possible grâce à un dispositif permettant de masquer la lumière de l’étoile autour de laquelle tournent les planètes. Pour le second miroir, rien n’a encore été décidé. Mais il a été proposé de le mettre en orbite autour de Mars et de photographier la planète avec des détails d’une dizaine de centimètres. C’est depuis les années 70 que les satellites-espions sont capables de voir de tels détails à la surface de la Terre. Vous n’imaginiez tout de même pas avoir une vie privée…

Retour en haut