INFORMATION
En raison d’un mouvement social d’une catégorie du personnel, la Cité des sciences et de l’industrie peut être contrainte de fermer momentanément ses espaces au public. Nous regrettons cette situation et les difficultés qu’elle peut vous occasionner.

Nous vous invitons à vous tenir informés sur notre site internet ou à nous contacter au 01 85 53 02 70 pour vérifier si nos espaces sont ouverts.
Pour toute question relative à votre réservation, à son report ou à son annulation, vous pouvez écrire à : infocontact(at)universcience.fr
Durant cette période, notre site des Étincelles du Palais de la découverte demeure ouvert sans perturbations : www.palais-decouverte.fr

Mathilde Lévêque est maîtresse de conférences en littérature et chercheuse au laboratoire Pléiade à l'université Sorbonne Paris Nord.
Dans cette vidéo, elle nous parle des enjeux de la traduction de livres jeunesse en prenant l'exemple de "Fifi Brindacier", roman suédois, écrit par Astrid Lindgren et publié en 1945. Il a été traduit, pour la première fois en français, en 1951.

 

 

Fifi Brindacier

Roman suédois, écrit par Astrid Lindgren et publié en 1945. Il a été traduit, pour la première fois en français, en 1951.

"Fifi Brindacier (Pippi Långstrump en suédois, soit « Pippi longues chaussettes ») est le personnage principal d'une série de romans pour enfants écrits à partir de 1945 par la romancière suédoise Astrid Lindgren.
En Suède, Fifi Brindacier est considérée comme une icône féministe. Libre, indépendante, puissante, la jeune héroïne remet en cause les rapports de pouvoir entre adultes et enfants, entre garçons et filles." Source Wikipedia