Prouver qu’une chose est vraie, c’est le but de toute démarche scientifique. Il est désormais prouvé que la terre est ronde et tourne autour du soleil. Mais les découvertes astronomiques de Copernic et Galilée ont été le fruit de vastes recherches qui ont mis beaucoup de temps pour s’imposer.

Aujourd’hui la science paraît plus puissante que jamais et les progrès techniques extrêmement rapides. Pourtant des inconnues demeurent, des sujets n’ont pas été étudiés, de nouvelles théories continuent d’émerger et demandent généralement du temps pour être démontrées, validées ou réfutées.

Pourquoi est-ce si long ? Il y a d’abord la durée de la recherche qui doit être aussi rigoureuse que possible. Une fois aboutie, les résultats de la recherche se matérialisent sous la forme d’une publication qui doit être validée par les pairs, discutée au sein de la communauté scientifique et parfois mise à l’épreuve par d’autres études. 

À voir

 À écouter

À lire

ARTICLES EN LIGNE

À LIRE OU À EMPRUNTER À LA BIBLIOTHEQUE

Galilée

Pour la science, (coll. Les génies de la sciences.) 1999, 97p.


"Le numéro 1, paru en 1999, était consacré à Galilée, donnant le ton de cette revue dont chaque livraison explore la vie et à l'oeuvre d'un géant de l'histoire des sciences : par exemple, font partie de cette galerie de portraits lancée par l'équipe de Pour la science : les Curie, Enrico Fermi, Léonard de Vinci... "Electre

Date de création : janvier 2020.