Questions-santé 2020 - janvier

Résultat sanguin

Question

Bonjour, suite à des douleurs partout, genou, cheville, poignet, bassin, cervicales, bras gauche ...et une énorme fatigue, mon médecin me donne une prise de sang, où il y a le résultat, chlore un peu élevé et les anticorps anti nucléaires à 640, aspect dots nucléaires. Je voulais savoir ce que cela peut être, mis à part 4 opérations du dos et une césarienne, rien d'autre, je ne bois pas d'alcool et je ne fume plus depuis 4 ans.


Réponse

Bonjour,

Suite à diverses douleurs et de la fatigue, votre médecin vous a prescrit des examens médicaux. Vous nous en soumettez les résultats et souhaitez que nous les interprétions.

Vous mentionnez un dosage du chlore sanguin un peu élevé. Voici ce que précise le site d’information médicale Le Figaro santé à ce propos :

La mesure du chlore sanguin est généralement incluse dans la prescription d’un ionogramme demandé par le médecin s’il pense qu’il peut exister des modifications des taux d’électrolytes sanguins.
En pratique, cet examen est fréquemment prescrit dans le cadre d’un bilan de contrôle systématique ou devant toute pathologie inexpliquée. Il est le plus souvent couplé au dosage de la glycémie et du taux de protides dans le sang. »
[…]
Les résultats de laboratoires sont fournis avec une indication de la norme habituelle des appareils utilisés.
La valeur habituelle de la concentration de  chlore dans le sang est de 100 à 105 mmol/L (100 à 105 mEq/L).[…]

http://sante.lefigaro.fr/sante/analyse/chlore-analyse/quest-ce-que-cest

Concernant la présence d’anticorps antinucléaires, nous vous proposons les définitions suivantes (Encyclopédie Larousse) :

- Anticorps :

Protéine du sérum sanguin sécrétée par les lymphocytes B (globules blancs intervenant dans l'immunité) en réaction à l'introduction d'une substance étrangère (antigène) dans l'organisme.
Des anticorps peuvent être également sécrétés à la suite d’une modification d’un antigène de l’organisme (cancérisation, vieillissement, médicament) qui rend celui-ci étranger aux lymphocytes B.
L'antigène peut être essentiellement un virus, une bactérie, un parasite, un venin, un vaccin, une cellule cancéreuse. 
Protéine du sérum sanguin sécrétée par les lymphocytes B (globules blancs intervenant dans l'immunité) en réaction à l'introduction d'une substance étrangère (antigène) dans l'organisme.
Des anticorps peuvent être également sécrétés à la suite d’une modification d’un antigène de l’organisme (cancérisation, vieillissement, médicament) qui rend celui-ci étranger aux lymphocytes B.
L'antigène peut être essentiellement un virus, une bactérie, un parasite, un venin, un vaccin, une cellule cancéreuse. [...]
http://www.larousse.fr/encyclopedie/medical/anticorps/11235

- Anticorps antinucléaire : 

Autoanticorps dirigé contre un ou plusieurs éléments du noyau de n'importe quelle cellule de l'organisme qui produit cet anticorps, mais aussi de n'importe quelle cellule n'appartenant pas à cet organisme. 
[…] Les anticorps antinucléaires apparaissent au cours de nombreuses maladies auto-immunes, notamment le lupus érythémateux disséminé, plus rarement la polyarthrite rhumatoïde et le syndrome de Gougerot-Sjögren. Ils sont, plus généralement, susceptibles d'être détectés dans toute maladie où le système immunitaire est activé, même de façon provisoire, au cours des maladies infectieuses.

http://www.larousse.fr/encyclopedie/medical/anticorps_antinucl%C3%A9aire/11236

Concernant vos résultats d’analyse, voici les informations qui sont données sur le site Mémobio, site réalisé dans le cadre d’une thèse de fin d’internat de biologie médicale :

Interprétation
La présence d'anticorps antinucléaires est associée à de nombreuses pathologies : maladies auto-immunes, infections virales, néoplasies, intoxications, maladies inflammatoires ....
Leur prévalence est de 15% au sein de la population générale.
1) Taux
1/80 : Peu significatif
Jusqu'à 1/320 : Titre faible
1/640: Titre significatif
Au delà de 1/640 : Titre fort

http://www.memobio.fr/html/immu/im_au_nu.html

Enfin au sujet du type de fluorescence, le Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) propose un dossier intitulé « Utilité de la recherche des auto-anticorps dans la pratique quotidienne » :

Les différents types de fluorescence correspondent généralement à différentes spécificités (cibles) des anticorps du patient pour des composants cellulaires, qui sont eux-mêmes associés à différentes connectivites (Table 1). Par exemple, l’aspect homogène est typiquement associé à la présence d’anticorps anti-dsDNA (double-stranded DNA), très évocateurs d’un lupus érythémateux systémique, alors que l’aspect moucheté correspond à la présence d’auto-anticorps connus sous le terme d’ENA (extractable nuclear antigens) rencontrés dans de nombreuses maladies auto-immunes (Table 1). On décrit parfois aussi une fluorescence de type nucléolaire rencontrée notamment dans un contexte de sclérodermie. […]

https://www.chuv.ch/fr/ial/ial-home/professionnels-de-la-sante/maladies-immunologiques/recherche-des-auto-anticorps/

En tant que documentalistes, nous ne sommes pas en mesure d’interpréter de résultats d’analyse. Seul le médecin prescripteur de cette analyse, connaissant vos antécédents et vous ayant examinée sera en mesure d’en faire une interprétation adaptée.

Nous espérons que ces éléments d’information vous aideront à enrichir le dialogue que vous aurez avec votre médecin et restons à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

<link fr au-programme lieux-ressources cite-de-la-sante questions-sante _blank>Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

 



Retour à la liste des questions