Questions-santé 2020 - avril

Peste bubonique

Question

Où a débuté la peste bubonique ?


Réponse

Bonjour,

Vous souhaitez savoir de quel pays est partie la peste bubonique.

Nous vous proposons tout d’abord de lire le résumé d’un livre intitulé Histoire de la peste de Jean Vitaux,  tel qu’il est donné sur le site de France Culture :

Description
La peste a été l'une des plus effrayantes maladies infectieuses de l'histoire. Ses principaux acteurs en sont le bacille de la peste, le rat et la puce du rat. L'évolution de la maladie au fil du temps tient à la variabilité de ces acteurs : diffusion du rat noir, puis son remplacement par le surmulot, mutations du bacille de Yersin. L'homme n'en a été que l'hôte accidentel...
Et pourtant, les conséquences démographiques et économiques des pandémies de peste (depuis la peste de Justinien jusqu'à la Peste noire du Moyen Âge et celle, mondiale, des années 1880-1920) ont été si importantes en Europe, en Asie et dans le monde musulman, qu'elles ont entraîné une modification profonde des mentalités religieuses, des craintes eschatologiques et apocalyptiques. La peste noire est à l'origine de la quarantaine, de l'apparition des flagellants, de l'épidémie de sorcellerie des Temps modernes et, au moins en partie, de la Réforme. La peste aura ainsi marqué profondément le langage, la littérature classique et moderne, et l'art religieux puis profane

https://www.franceculture.fr/oeuvre-histoire-de-la-peste-de-jean-vitaux.html

A la lecture de ce résumé, on comprend qu’il n’y a pas eu une épidémie de peste mais plusieurs à travers l’histoire.

Ainsi nous vous proposons la lecture d’un dossier très complet réalisé par la Bibliothèque Interuniversitaire de Santé (BIUS) à ce propos :

La peste, fléau majeur […]
Les premières manifestations de la peste en France semèrent l’épouvante...
La peste justinienne
La peste justinienne tire son nom de l’empereur byzantin, Justinien, qui régna sur un grande partie de l’ancien monde romain au sixième siècle. L’historien Procope l’a décrite ainsi : "ceux dont le bubon prenait le plus d’accroissement et mûrissait en suppurant en réchappèrent pour la plupart mais l’issue était fatale pour ceux chez qui le bubon conservait sa dureté... la maladie a commencé chez les Egyptiens et de là s’empara de toute la terre"...
[…]
La peste noire
La peste noire, réputée pour avoir exterminé la moitié de la population européenne soit entre 20 et 30 millions de personnes, prit les hommes au dépourvu car ils avaient oublié "ce fléau des Dieux". Elle arriva d’Asie par les routes de la soie maritimes et terrestres.
[…]
Les siècles de la peste
L’épidémie "pestilentielle" menaça la France, telle une épée de Damoclès, pendant trois siècles après "la mort noire" avec des poussées qui, selon Jean-Noël Biraben, se répartissent en deux cycles : le premier s’étend jusqu’au milieu du XVIème siècle avec des crises aiguës tous les 6 à 13 ans, le deuxième dure jusqu’au dernier tiers du XVIIème siècle avec tous les 12 à 15 ans, neuf attaques dont la plus violente fut celle de 1629. Puis pendant un demi-siècle le mal disparut jusqu'à resurgir brutalement à Marseille en 1720, date après laquelle les barrières sanitaires furent définitivement efficaces sur notre territoire...
[…]
La peste de Marseille
Elle s’abattit sur Marseille alors que l’on croyait l’avoir exterminée et elle prit le pays par surprise car, conscient du danger potentiel, le pouvoir central s’en préoccupa.
En effet, elle décima la Provence, le Comtat-Venaissin, le Languedoc. A Marseille, les échevins estimèrent à 30 139 le nombre des victimes dans la ville et 8916 dans son terroir. François Chicoyneau, médecin montpellierain envoyé par le Régent, évalua à 48 525 l’ensemble des morts en Provence soit 7534 à Aix, 2114 à Aubagne, 2150 à Martigues,13 160 à Toulon, 8110 en Arles. Le Gévaudan eut plus de 50 000 morts, Avignon plus de 6000...
Le mal maudit arriva avec "Le grand Saint-Antoine", voilier de type "flûte hollandaise", lourdement chargé de coton, laine, soie venant d’asie par les Echelles du Levant, le tout appartenant en majorité au premier échevin de la ville, Jean-Baptiste Estelle, accusé par la suite de ne pas avoir déclaré la peste suffisamment tôt pour qu’elle puisse être enrayée...
[…]
Conclusion
La
peste erra encore en Europe jusqu’au milieu du XIXème siècle mais pour les spécialistes, les XIXème et XXème siècles sont ceux de la troisième pandémie, la première étant celle de la peste justinienne, la seconde ayant sévi du XIVème au XVIIIème siècle.
En 1910/1911,
Yersina pestis tua 60 000 personnes en Mandchourie et au cours de l’été 1920, le bacille fit des victimes à Marseille - une quarantaine- et à Paris où on parla de "la peste des chiffonniers" qui contamina 94 personnes dont 34 décédèrent. Pour ne pas inquiéter la population on l’appela "la maladie N°9".
En 1942
, les Japonais utilisèrent la peste comme arme biologique à Ningpo, en Chine. Ils avaient envoyé un engin contenant de grosses puces prélevées sur des rats à qui ils avaient inoculé la peste dans le "laboratoire 731". Il y eut 500 décès.
Pour l’OMS, cette maladie reste endémique dans de nombreux pays d’Afrique, d’Amérique et d’Asie. […]

https://www.biusante.parisdescartes.fr/histoire/medica/presentations/peste.php

Nous espérons que ces éléments d’information répondent à vos attentes et vous souhaitons une bonne lecture.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.
<link fr au-programme lieux-ressources cite-de-la-sante questions-sante _blank>
Service Questions-santé
        <link fr au-programme lieux-ressources cite-de-la-sante>

www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/lieux-ressources/cite-de-la-sante/



Retour à la liste des questions