Questions-santé 2020 - avril

Archéobactérie

Question

Halobacterium salinarium est une archéobacterie et j'aimerais savoir au niveau de ses protéines transmembranaires comment elle fait pour résister à des fortes concentrations en sels, genre comment ça se passe au niveau de ces canaux d'échange d'ions si toutefois elle en a.


Réponse

Bonjour,

Vous souhaitez avoir des informations sur l’archéobactérie Halobacterium Salinarium et vous intéressez notamment aux protéines transmembranaires qu’elle possède.

Afin de répondre à votre question, nous vous proposons la lecture d’une thèse qui répond exactement à votre interrogation :

- Adaptation de l’Archaea halophile Halobacterium salinarumaux stress environnementaux : mécanismes de survie et rôle de la protéolyse intracellulaire. /Vincent Marty, 2011.

Nous attirons plus particulièrement votre attention sur les chapitres :

- 2.3 Stratégies d’adaptations aux conditions salines extrêmes, page 22

En général, les organismes non halophiles tolèrent des niveaux de NaCl à 0,2 mol/L. Les effets d’une forte concentration en sel sur ces organismes non adaptés sont :
– la précipitation des biomolécules,
– une forte pression osmotique,
– une déshydratation cellulaire et donc une dessiccation. Les archées halophiles se développent cependant dans des niveaux de NaCl é plus de 3,5 mol/L. Quels sont les mécanismes mis en jeux par les organismes pour vivre dans un environnement hyper salé ?

       2.3.1 L’adaptation cellulaire au sel des archées halophile, page 23 
       2.3.2 Adaptation moléculaire des protéines halophile, page 25

- 3 L’organisme modèle Halobacterium salinarum p.31

Généralité
Les cellules Hs ont une forme de bâtonnet de 2 à 10 μm de long et de 0,4 à 0,7μmde diamètre, munis de flagelles à une ou deux extrémités (5 à 10 filaments sur une extrémité en conditions de croissance optimum et 5 à 10 filaments sur chaque extrémité en conditions de carence). Ces flagelles leur permettent de se mouvoir afin de rechercher des conditions favorables pour leur croissance : présence de nutriments et d’oxygène. Les cellules possèdent une membrane formée de protéines et de lipides, typiques des archées (2.1). Elles n’ont pas de paroi mais sont enveloppées par une pellicule extra-membranaire, appelée couche S, formée de glycoprotéines reliées par des ions Mg+2

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01328136/document

Nous espérons que ces éléments d’information répondent à vos attentes et vous souhaitons une bonne lecture.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

<link fr au-programme lieux-ressources cite-de-la-sante questions-sante _blank>Service Questions-santé        <link fr au-programme lieux-ressources cite-de-la-sante><link fr au-programme lieux-ressources cite-de-la-sante>

www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/lieux-ressources/cite-de-la-sante/



Retour à la liste des questions