Mutation, transmission, propagation du coronavirus et prévention

Transmission

Tout d’abord, l’Institut Pasteur précise, dans un dossier intitulé Mieux lutter contre les épidémies, qu’un virus susceptible de déclencher une pandémie doit rassembler plusieurs caractéristiques :

Portrait-robot d’un virus pandémique
A quoi pourrait ressembler un agent pathogène à haut risque de déclencher rapidement une dangereuse pandémie (épidémie touchant plus d’un continent) ? Son portrait-robot pourrait être : un virus, facilement transmissible d’homme à homme par voie respiratoire, hautement contagieux avant l’apparition des premiers symptômes, avec une durée d’incubation courte, mortel dans plus d’1 cas sur 1000… […]

https://www.pasteur.fr/fr/journal-recherche/dossiers/mieux-lutter-contre-epidemies

La transmission qui se fait surtout par voie aérienne, peut également s’effectuer par contact direct ou indirect.

L’Institut Pasteur précise les modes de transmission du coronavirus  (mise à jour 15/12/ 2020) :

 La majorité des cas initialement décrits concernait des personnes ayant fréquenté un marché d’animaux vivants. L’hypothèse d’une zoonose (maladie transmise par les animaux) est donc privilégiée. La transmission interhumaine a été établie plus tard et on estime qu’en l’absence de mesures de contrôle et de prévention, chaque patient infecte entre 2 et 3 personnes.
La transmission se fait essentiellement par voie aérienne (gouttelettes de postillons émises au cours des efforts de toux mais aussi lors de la parole) et passe par un contact rapproché (moins d'un mètre) et durable (au moins 15 minutes) avec un sujet contagieux. Des particules de plus petite taille peuvent aussi être émises sous formes d'aérosols au cours de la parole, ce qui expliquerait que le virus puisse persister en suspension dans l'air dans une pièce non ventilée (et justifie dans ces circonstances le port du masque). Enfin le virus peut conserver une infectiosité pendant quelques heures sur des surfaces inertes d'où il peut être transporté par les mains ce qui justifie une bonne hygiène des mains.

La transmission
La maladie se transmet par des sécrétions minuscules : il s’agit de sécrétions invisibles qui sont projetées au cours d’une discussion, d’éternuements ou en toussant. Les postillons peuvent se déposer sur les mains et sur les objets.

Un contact étroit avec une personne porteuse de la maladie, qu’elle ait des symptômes ou pas, est le principal mode de transmission de la maladie : notamment lorsqu’on habite ou travaille avec elle, qu’on a un contact direct à moins d’un mètre dans une discussion, une toux ou un éternuement, sans mesures de protection.

Le contact avec des mains non lavées ou des surfaces souillées par des gouttelettes est également à risque de contamination.

La maladie se transmet :

  • par projection de minuscules sécrétions contaminées par une personne porteuse : en toussant, éternuant ou en cas de contacts étroits en l’absence de mesures de protection (distance physique, mesures barrières, port du masque).
  • par contact direct physique (poignée de main, accolade, bise...) entre une personne porteuse et une personne saine. Le virus est transmis à la personne saine quand elle porte ses mains à la bouche ;
  • par contact indirect, via des objets ou surfaces contaminées par une personne porteuse. Le virus est ensuite transmis à une personne saine qui manipule ces objets, quand elle porte ses mains à la bouche ;
  • par l’air, essentiellement dans un espace confiné.

Ainsi se protéger et protéger les autres c’est : aérer régulièrement les pièces où l’on vit, respecter les mesures de distanciation physique, porter le masque dans les situations à risque, appliquer strictement l’hygiène des mains ainsi que toutes les mesures barrières.

Plus d'informations sur les mesures barrières

https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/comprendre-la-covid-19

Le Monde propose une vidéo d’explication : Coronavirus : quels sont les lieux les plus à risque pour attraper le Covid-19 ? / Anna Moreau, Elsa Longueville, Denys Maufay et Mélody Da Fonseca (11 novembre 2020 - Mis à jour le 5 février 2021).
Qu’est-il plus risqué de faire : participer à un séminaire bouddhiste, un déjeuner express ou un voyage en autocar ?
https://www.lemonde.fr/planete/video/2020/11/11/covid-19-transports-repas-plein-air-quels-sont-les-lieux-les-plus-a-risque-de-contamination_6059357_3244.html

Dans un communiqué du 17 décembre 2020, l’Institut Pasteur présente les conclusions de l’Étude ComCor sur les lieux de contamination au SARS-CoV-2 : où les Français s’infectent-ils ? (mise à jour du 16/06/21) :

L’Institut Pasteur, en partenariat avec la Caisse nationale de l’Assurance Maladie (Cnam), Santé publique France, et l’institut IPSOS, présente les résultats de l’étude épidémiologique ComCor sur les circonstances et les lieux de contamination par le virus SARS-CoV-2. L’objectif de cette étude est d’identifier les facteurs sociodémographiques, les lieux fréquentés, et les comportements associés à un risque augmenté d’infection par le SARS-CoV-2. L’étude comporte deux volets :

  • le premier volet décrit les circonstances de contamination des cas index, diagnostiqués positifs pour le SARS-CoV-2 pendant la période du couvre-feu, notamment quand la personne source de l’infection est connue ;
  • le deuxième volet compare les caractéristiques, comportements, et pratiques des cas index à ceux d’une série de témoins appariés sur l’âge, le sexe, la région, et la densité populationnelle, pendant la période du couvre-feu et celle du confinement.

https://www.pasteur.fr/fr/espace-presse/documents-presse/etude-comcor-lieux-contamination-au-sars-cov-2-ou-francais-s-infectent-ils

Enfin, Jean-François Doussin (professeur à l’université Paris Est-Créteil et chercheur au LISA) apporte des éléments d'information sur la transmission aéroportée du virus : 3 questions sur... le transport du SARS-CoV-2 dans l’air (14/12/20) :
« Que sait-on aujourd’hui de la survie du SARS-CoV-2 dans l’air et de sa capacité à s’y déplacer ? La contamination aéroportée est-elle aujourd’hui avérée ? Quelles précautions adopter ? »
https://leblob.fr/videos/3-questions-sur-le-transport-du-sars-cov-2-dans-air

Date de création : 04/12/20 ; mise à jour : 09/12/21


Plus de questions sur :

Mutation, transmission, propagation du coronavirus et prévention

Toutes les questions et réponses de santé

Consultez les questions déjà posées avec les réponses de nos documentalistes.

Vous n'avez toujours pas trouvé votre réponse ?

N’hésitez pas à nous poser votre question. Nous vous apporterons une réponse documentaire dans les 72h (du mardi au samedi)

Posez votre question