Je rencontre un problème avec mon appareil à pression positive continue (PPC)

Je rencontre un problème avec mon appareil à pression positive continue (PPC)

Vous souffrez d’apnées du sommeil et rencontrez un problème avec votre appareil à PPC (lésion sur la peau, nez bouché, sensation de pression trop élevée, sécheresse du nez et/ou de la bouche, etc.). A titre d'information générale, voici quelques éléments qui vous permettront de mieux comprendre les désagréments potentiels et comment agir en conséquence.

Questions-santé en tant que service documentaire ne propose ni consultation ni diagnostic. Pour toute interrogation sur votre santé nous vous conseillons donc de contacter votre médecin traitant.

Concernant les effets secondaires recensés de l’usage d’un appareil à PPC, vous pouvez lire les conseils de la Fédération Antadir : 

Vous êtes traité(e) par une pression positive continue

La pression positive continue (PPC) est utilisée pour le traitement du syndrome des apnées obstructives du sommeil. Les apnées du sommeil sont des pauses respiratoires causées par des obstructions au niveau de la gorge. Ces obstructions diminuent votre taux d’oxygène et perturbent votre sommeil. La PPC, via le masque qui est appliqué sur votre visage, génère une pression au niveau de votre gorge qui empêche les obstructions.

Les effets secondaires que la PPC peuvent induire sont :

  • Des rougeurs au niveau du visage ou parfois des irritations ou des œdèmes. Ceci peut être causé par une mauvaise adaptation du masque appliqué sur votre visage.
  • Une sécheresse ou une rougeur au niveau des yeux. Ceci est causé par des fuites d’air au niveau des yeux. Ces fuites sont dues à une mauvaise adaptation du masque appliqué sur votre visage.
  • Une sensation de sécheresse au niveau de la bouche ou du nez. Ceci peut être causé par le flux d’air généré par la machine ou par le fait que vous ouvrez la bouche pendant votre sommeil.
  • Un écoulement nasal semblable à un rhume ou une rhinite. Ceci peut être causé par le flux d’air généré par la machine.
  • Des difficultés à expirer ou vider les poumons lorsque la machine est allumée.
  • Ceci peut être causé par le flux d’air généré par la machine.
  • Lorsque les effets secondaires sont liés au masque, votre SARD peut dans un premier temps, en lien avec le médecin, adapter le masque. Lorsque les effets secondaires sont marqués ou vous empêchent d’utiliser votre traitement, votre médecin traitant pourra vous conseiller et, si besoin, contacter le médecin qui a prescrit le traitement.

[...]
Prendre en charge les effets secondaires d'une ventilation ou d'une pression positive continue

Vous avez une plaie au niveau du visage ou des rougeurs au niveau des yeux

[...]
Vous avez une sensation de bouche sèche
[...]
Vous avez un écoulement nasal lorsque vous utilisez votre machine
[...]
Vous ou votre  partenaire est gêné par des fuites d'air ou le bruit de la machine
[...]

https://antadir.com/conseils-pratiques/

A titre d’information générale, nous vous invitons à lire le dossier réalisé par le Réseau Morphée (Réseau de santé consacré à la prise en charge des troubles chroniques du sommeil) sur l’apnée du sommeil et notamment le paragraphe intitulé Quelques conseils pour mieux vivre avec sa PPC :
http://reseau-morphee.fr/le-sommeil-et-ses-troubles-informations/insomnies-apnees/apnees-sommeil/conseils-ppc

Par ailleurs, comme il est précisé dans le dossier réalisé par l’Assurance maladie :

La première prescription de ventilation nocturne en PPC est faite pour une durée de quelques mois à la fin desquels vous devrez revoir votre médecin. Vous ferez le point avec lui sur votre suivi du traitement et son efficacité. N’hésitez pas à lui parler de tous les problèmes que vous avez rencontrés.
L’observance du traitement par ventilation nocturne en PPC conditionnant son efficacité, la première mise en place de l’appareillage est donc très importante. L’utilisation de l’appareil de ventilation comporte des contraintes et nécessite un apprentissage pour en réduire les désagréments.
Le fournisseur vous fournit toutes les explications concernant le matériel et il vous apprend à vous en servir. N’hésitez pas à lui poser toutes vos questions et à le contacter si vous rencontrez des difficultés.
Demandez à votre fournisseur d’adapter minutieusement votre masque de façon à ce qu'il ne laisse pas de marques de pression sur le visage et qu'il ne laisse pas passer des fuites d'air pour éviter l’irritation des yeux.
Raccordez un humidificateur à l’appareil pour éviter le dessèchement de la muqueuse nasale.[...]

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/apnee-sommeil/vivre-apnee-sommeil
 

Date de rédaction : avril 2018. Mise à jour : mars 2023

Toutes les questions et réponses de santé

Consultez les questions déjà posées avec les réponses de nos documentalistes.

Vous n'avez toujours pas trouvé votre réponse ?

N’hésitez pas à nous poser votre question. Nous vous apporterons une réponse documentaire dans les 72h (du mardi au samedi)

Posez votre question