Toutes les questions-santé - avril

Personnes atteintes de trisomie 21 et force physique

Question

Les personnes trisomiques ont-elles beaucoup de force physique ? Les trisomiques sont-ils très forts même avec un tonus musculaire faible ?


Réponse

Bonjour,

Vous souhaitez savoir si les personnes souffrantes de trisomie 21 ont une force physique importante.

Afin de vous apporter des éléments de réponse, nous vous proposons tout d’abord la lecture d’un article d’Orphanet, portail des maladies rares et des médicaments orphelins, dans lequel sont rappelées les principales caractéristiques de la trisomie 21 :

La trisomie 21 est une anomalie chromosomique définie par la présence d'un 3ème exemplaire, en totalité ou en partie, du chromosome 21. La trisomie 21 n'est pas une anomalie rare, mais son incidence à la naissance a diminué significativement dans plusieurs pays, après la mise en place du dépistage prénatal. La prévalence à la naissance est actuellement estimée à 1/2000 naissances vivantes en France. Une déficience intellectuelle variable, souvent légère, une hypotonie musculaire et une laxité articulaire quasi-constantes sont les conséquences habituelles, souvent accompagnées de signes morphologiques et d'un risque de complications, justifiant un suivi adapté. Les particularités morphologiques (fentes palpébrales en haut et en dehors, épicanthus, nuque plate, visage rond, nez petit, pli palmaire unique bilatéral) peuvent être discrètes et ne sont pas pathognomoniques [qui caractérise spécifiquement une maladie].

https://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=fr&Expert=870

L’hypotonie musculaire semble donc être un des symptômes caractéristiques de la trisomie 21.

L’association québécoise Regroupement pour la Trisomie 21 (RT21) consacre d’ailleurs un article aux problèmes de tonus musculaire et de langage rencontrés par les patients atteints de trisomie 21. On y apprend notamment que :

L’hypotonie, ou manque de tonus musculaire, et les problèmes du langage sont les difficultés majeures que rencontrent les enfants ayant une trisomie 21. Heureusement, il est possible d’agir sur le problème en sollicitant certains muscles, au moyen d’exercices, ce qui permettra à l’enfant de communiquer plus aisément avec les autres.

L’hypotonie est présente chez toutes les personnes ayant une trisomie 21. Cependant, elle varie selon chacune et touche différentes parties du corps. Cette caractéristique entraîne différents problèmes dont des premiers pas plus tardifs, une fatigue plus fréquente et des difficultés sur le plan du langage.

 

Ces problèmes du langage sont, par ailleurs, le lot de la majorité des personnes ayant une trisomie 21. Ils s’expliquent par le manque de tonus de la langue, des muscles du visage et de ceux de la mâchoire. D’où la difficulté de contrôler la langue et d’articuler les mots aussi clairement qu’on le voudrait. On sait toutefois que l’enfant ayant une trisomie comprend mieux qu’il ne s’exprime! (JUHEL, Jean-Charles, 1997)

 

La carte maîtresse pour permettre le développement maximum de la capacité de communiquer des personnes ayant une trisomie 21 consiste à échanger avec l’enfant, dès le plus jeune âge, afin de lui transmettre le goût de communiquer. Ses aptitudes devraient croître progressivement par la suite, si on maintient les échanges.

Référence
JUHEL, Jean-Charles, La déficience intellectuelle; connaître, comprendre, intervenir. Les presses de l’Université Laval. 1997)

L’hypotonie

L’hypotonie réfère à un tonus musculaire plus faible. Celle-ci est présente à différents degrés chez les personnes ayant une trisomie 21. De plus, il est possible qu’une personne puisse utiliser le plein potentiel de ses jambes, mais que l’activité motrice de ses bras soit limitée.

Les exercices physiques favorisent la croissance du tonus musculaire. À cet effet, les ergothérapeutes sont de précieux alliés. S’il est important de commencer tôt ces exercices de stimulation, il faut éviter de centrer toutes ses énergies sur la stimulation de l’enfant et garder un juste équilibre dans nos interventions.

La stimulation de l’enfant peut être relativement simple, lorsqu’elle s’intègre au quotidien : dresser la table, reconnaître la place de chaque membre de la famille, saisir chaque ustensile avec ses doigts, etc. Par ailleurs, ces apprentissages sont très utiles au développement de l’autonomie et augmentent la capacité de mener une vie indépendante ou en cohabitation, chez les adultes ayant une trisomie 21. […]

https://trisomie.qc.ca/ressources/hypotonie-musculaire-et-problemes-du-langage/

Il semble donc que les personnes souffrant de trisomie 21 aient une force musculaire variable touchant différentes parties du corps selon les patients.

Pour finir, nous vous proposons la lecture d’un article de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) qui tente d’expliquer pourquoi la trisomie 21 affecte la fonction musculaire : La trisomie 21 affecte directement la fonction musculaire

Une région du chromosome 21 est associée au tonus musculaire, expliquant en partie la faiblesse observée chez les personnes atteintes de trisomie 21. Les chercheurs à l’origine de cette découverte tentent maintenant d’identifier les gènes impliqués. Leur objectif à terme : proposer une solution thérapeutique.

https://www.inserm.fr/actualites-et-evenements/actualites/trisomie-21-affecte-directement-fonction-musculaire

Nous espérons que ces éléments d’information répondent à vos attentes et restons à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.
Service Questions-santé            
http://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/lieux-ressources/cite-de-la-sante/



Retour à la liste des questions