Questions-santé 2020 - octobre

Pic monoclonal

Question

Qu’est-ce qu’un pic monoclonal de nature IgG Kappa ? Merci


Réponse

Bonjour,

Vous souhaitez comprendre ce que signifie la présence d’un pic monoclonal de nature IgG Kappa.

Face au nombre de questions récurrentes sur ce sujet, nous avons élaboré une FAQ qui vous permettra d’obtenir des éléments de réponse avant votre rendez-vous chez le médecin.
Voici le lien qui correspond à votre question : Mon médecin m’a prescrit un dosage des anticorps/immunoglobulines, je souhaite comprendre les résultats
http://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/lieux-ressources/cite-de-la-sante/une-question-en-sante/questions-frequentes/mon-medecin-ma-prescrit-un-dosage-des-anticorpsimmunoglobulines-je-souhaite-comprendre-les-resultats/

Nous attirons plus particulièrement votre attention sur les paragraphes suivants :

- Qu'est-ce qu'une immunoglobuline/un anticorps ?

Les anticorps ou immunoglobulines (Ig) sont des « armes » envoyées par les lymphocytes B [cellules du système immunitaire] pour défendre le corps.
Les anticorps sont donc produits par notre corps en réaction à un pathogène (virus, bactérie, champignon, etc.), appelé aussi antigène, détecté comme dangereux par notre système immunitaire.
Lors d’une réaction immunitaire contre un antigène plusieurs types de lymphocytes B sont activés. Ils produiront ainsi différents types d’anticorps (appelés anticorps polyclonaux)  pour nous défendre.
Une immunoglobuline ou anticorps est constituée de 4 chaînes, deux chaînes dites légères et deux dites lourdes. Pour chaque immunoglobuline, les 2 chaînes lourdes sont identiques l'une à l'autre, de même que les 2 chaînes légères.
La structure des chaînes lourdes définit cinq types d'immunoglobulines : IgG, IgA, IgM, IgD, et IgE.
- Les IgA jouent un rôle important dans la lutte contre les bactéries et virus dans les muqueuses (voies respiratoires ou digestives par exemple). Leur durée de vie est courte mais, comme elles sont rapidement remplacées, ce sont les IgA qui sont le plus synthétisées par l’organisme.
- Les IgD interviennent dans la maturation des lymphocytes.
- Les IgE ont un rôle clé dans la défense contre les parasites et le mécanisme de l’allergie. Elles sont secrétées contre les allergènes et entrainent dans l’organisme la libération d’histamine, substance responsable de l’apparition des symptômes de l’allergie (l’asthme par exemple).
-
Les IgG sont produites lors d'un contact avec un antigène qui se prolonge ou lors d'un second contact de l'organisme avec un antigène.
- Les IgM sont des immunoglobulines secrétées lors du premier contact de l’organisme avec un antigène. […]
Les chaines légères des immunoglobulines peuvent être quant à elles de 2 types, appelés « kappa » ou « lambda ».
Exemple : Ainsi une IgG lambda est une immunoglobuline ayant une chaîne lourde de type G et une chaîne légère de type lambda.
Sources :
- Ton étonnant système immunitaire. Comment il protège ton corps (2010). Société Japonaise d’Immunologie (JSI), traduction : Fédération Européenne des Sociétés d’Immunologie (EFIS).
https://www.yumpu.com/fr/document/read/17250434/ton-etonnant-systeme-immunitaire-association-des-enseignants-d-
- «Immunoglobuline» in Larousse médical. http://www.larousse.fr/encyclopedie/medical/immunoglobuline/13818
- Immunologie. Lucienne Chatenoud, Jean-François Bach. 6ème édition. Lavoisier, 2012.

- Que signifie la présence d'une immunoglobuline monoclonale ?

Les immunoglobulines monoclonales sont mises en évidence par électrophorèse (voir Qu’est-ce qu’une électrophorèse des protéines sanguines (EPS) ?).
Un pic d’immunoglobulines monoclonales, correspond à la présence d’anticorps issus d'une seule lignée de cellules ou clone (monoclonale), et non plusieurs lignées de cellules (polyclonale). L’homogénéité de ces immunoglobulines (toutes les molécules sécrétées sont identiques), mise en évidence par ce pic, ne signifie pas obligatoirement malignité.
[…]
Les immunoglobulines monoclonales sont retrouvées au cours du myélome multiple [« Prolifération maligne des plasmocytes [type de lymphocyte B] dans la moelle osseuse » in Larousse médical], de la maladie de Waldenström, des hémopathies lymphoïdes, des maladies des chaînes lourdes, et elles contribuent à établir le diagnostic de ces pathologies.
Elles peuvent accompagner un état infectieux (hépatite virale), ou une maladie auto-immune (lupus érythémateux disséminé) : on parle alors d'immunoglobulines monoclonales bénignes.
Elles sont également présentes de façon isolée, en particulier chez le sujet âgé témoignant d'une gammapathie monoclonale d'origine indéterminée (la cause n’est pas identifiée). Cette maladie sans symptôme requiert seulement une surveillance régulière car, si elle peut rester stable ou même disparaître, elle peut aussi précéder de plusieurs années l'apparition d'un myélome multiple.
Sources :
«Immunoglobuline monoclonale» in Larousse médicalhttps://www.larousse.fr/encyclopedie/medical/immunoglobuline_monoclonale/13819
Immunologie. Lucienne Chatenoud, Jean-François Bach. 6ème éd. Lavoisier, 2012.

En tant que service de documentation, nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse. Seul le médecin qui vous a prescrit cet examen, connaissant vos antécédents médicaux et vous ayant examinée, sera en mesure de vous apporter une réponse adaptée à votre situation.

Nous restons, bien entendu, à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.
Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)



Retour à la liste des questions