Questions-santé 2021 - février

La consommation de drogue dure a-t-elle augmenté avec la crise sanitaire ?

Question

Bonjour Je souhaiterais savoir si la consommation de drogue dure (héroïne, cocaïne, crack) a augmenté avec l'avènement de la crise sanitaire liée au covid svp?


Réponse

Bonjour,

Vous souhaitez savoir si la consommation de drogues dures a augmenté en raison de la crise sanitaire.

Lors de nos recherches documentaires, nous n’avons trouvé que peu de choses car avoir des données chiffrées nécessite du recul.

La Mission interministérielle de Lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA) indique qu’il y a sans doute eu une augmentation de la consommation de drogues en raison du télétravail et de l’isolement :

Depuis le premier confinement instauré en mars dernier, l’isolement au travail, l’augmentation des objectifs en matière de performance ainsi que la charge de travail ont joué un rôle dans l’augmentation des consommations de substances psychoactives. C’est ce que montre l’enquête publiée ce jour par la MILDECA et ses partenaires.

https://www.drogues.gouv.fr/presse/covid-19-isolement-conditions-de-travail-favorisent-conduites-addictives

Nous avons également repéré sur le site de l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) deux documents qui peuvent vous intéresser :

- Les addictions en France au temps du confinement. - Tendances n° 139, OFDT, 8 p., Septembre 2020

[…] Le confinement semble, en revanche, avoir notablement changé les contextes de consommation. Du fait de l’assignation à résidence, les circonstances d’usage liées à la sociabilité et aux sorties ont été réduites. Ainsi, la consommation solitaire, habituellement considérée comme un indicateur d’usage problématique de cannabis [22], qui concernait moins d’un usager sur dix avant le confinement (6 %), a augmenté de plus de 30 points, touchant pendant le confinement quatre usagers sur dix (39 %) et ce quelle que soit la fréquence d’usage. De même, la première consommation de la journée a été avancée : 19 % de ceux qui ont fumé du cannabis pendant le confinement ont déclaré qu’ils fumaient généralement leur premier joint avant midi, 20 % entre midi et 16 h, 22 % entre 16 h et 20 h et 38 % au-delà de 20 h. Par rapport aux habitudes avant le confinement, l’horaire du premier joint est resté inchangé pour 41 % des usagers : en revanche, 38 % ont déclaré avoir commencé à fumer plus tôt dans la journée pendant cette période. À ce jour, il n’existe pas encore de données quantitatives concernant les usages d’autres substances illicites au cours du confinement. On peut toutefois appréhender l’évolution de ces usages parmi les consommateurs de cannabis ayant consommé d’autres substances illicites (outre le cannabis au cours des 12 derniers mois) interrogés dans l’enquête Cannabis online (soit 41 % des usagers actuels de cannabis). Parmi eux, un tiers a déclaré au moins un usage autre au cours du confinement : cocaïne (pour la moitié d’entre eux), ecstasy ou MDMA (pour un tiers), LSD (pour un cinquième) ou amphétamines (pour un sixième). Par ailleurs, le nombre de passages aux urgences en lien avec un usage de substances psychotropes a diminué de 29 % durant le confinement (semaines 12 à 19) par rapport à la même période en 2019 (source : réseau OSCOUR® – Organisation de la surveillance coordonnée des urgences –, Santé publique France, exploitation OFDT, données non publiées) […]  pp.4-5

https://www.ofdt.fr/publications/collections/periodiques/lettre-tendances/les-addictions-en-france-au-temps-du-confinement/

- Résultats de l’enquête Cannabis online 2020. Note 2020-06, OFDT, 22 p.,Décembre 2020

Afin de mieux mesurer l’impact du confinement sur les pratiques de consommation de cannabis en France, l’OFDT a mené durant l’été 2020 une enquête en ligne, Cannabis online, auprès des usagers de cette substance. Entre le 11 juillet et le 7 août 2020, quelque 2 800 consommateurs dans l’année, recrutés via Facebook, ont répondu à un questionnaire permettant de cerner les modalités de leurs usages au cours du confinement du printemps (mars à mai 2020). […] Les trois quarts des usagers ont poursuivi leur consommation durant le confinement et 4 usagers sur 10 ont consommé quotidiennement. La consommation de cannabis sous forme d'herbe a été privilégiée, les consommateurs quotidiens mentionnant plus fréquemment un usage de résine en parallèle. Cannabis online renseigne par ailleurs sur les fréquences qui ont augmenté durant le premier confinement : alors qu’un tiers des usagers fumaient trois joints ou plus quotidiennement, ils sont 40 % à déclarer un tel niveau durant cette période. Cette augmentation s’accompagne d’une heure plus matinale de première consommation et d’une forte hausse de la consommation en solitaire. Concernant l’approvisionnement, il apparaît que seuls 13 % des usagers avaient effectué des achats plus importants avant le confinement. Ces achats ont perduré durant la période, l’autoculture étant mentionnée par 15 % des répondants.

https://www.ofdt.fr/publications/collections/notes/resultats-de-lenquete-cannabis-online-2020/

Cependant le site Vih.org (portail d’informations et de services communautaires au service des professionnels, animé par une équipe de journalistes et de spécialistes du VIH ) attire notre attention sur les problèmes d’approvisionnement qui ont finalement limité l’augmentation prévisible de consommation de drogues : 

- Le trafic au temps du COVID-19: vers une pénurie de drogues illicites en France? (17/04/20)
https://vih.org/dossier/la-reduction-des-risques-a-lheure-du-covid-19/#le-trafic-au-temps-du-covid-19-vers-une-penurie-de-drogues-illicites-en-france

- Un regard sur les forums en période de confinement (23/04/20)
Le problème de l’approvisionnement est au cœur des échanges sur les forums
https://vih.org/20200423/un-regard-sur-les-forums-en-periode-de-confinement/

Nous espérons que ces informations vous seront utiles.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)



Retour à la liste des questions