Questions-santé 2021 - mai

Puis-je faire un irm avec injection de Gadolinium suite 1ère injection vaccin Pfizer ?

Question

Puis-je faire un irm avec injection Gadolinium après une 1 ère injection vaccin Pfizer ?


Réponse

Bonjour,

Vous venez de recevoir une première injection de vaccin Pfizer contre la Covid-19 et vous vous interrogez sur les contre-indications éventuelles avant de passer un examen d’IRM nécessitant une injection de Gadolinium.

A titre d’information générale, nous vous invitons à parcourir la fiche d’information intitulée Comment se déroule une IRM ? publiée le 3 janvier 2021, sur le site de l’Assurance Maladie dont voici un extrait :

[…]
IRM ET PRODUIT DE CONTRASTE : CE QU’IL FAUT SAVOIR

Dans certains cas, la réalisation d’une IRM nécessite l’injection d’un produit de contraste (le plus souvent à base de gadolinium, un métal faisant partie des terres rares). Cette substance opacifie des éléments du corps, pour les rendre visibles sur les images enregistrées pendant l’examen.

L’injection d’un produit au gadolinium est un acte fréquent, généralement bien supporté. Cependant, comme avec d’autres médicaments, des réactions imprévisibles restent possibles. Elles sont habituellement passagères et bénignes :

  • sensation de chaleur dans tout le corps ou goût étrange dans la bouche, pendant moins d’une minute ;

  • nausées durant quelques secondes (voire, plus rarement, vomissements) ;

  • apparition d’un petit hématome cutané lié à la piqûre (sans gravité, il se résorbe de lui-même en quelques jours) ;

  • fuite sous-cutanée du produit de contraste, au niveau de la veine, due à la pression durant l’injection.

Toutefois, l’intolérance au produit de contraste peut aussi occasionner des troubles plus prononcés, requérant un traitement :

Ces phénomènes sont plus courants chez les patients :

  • présentant des antécédents d’urticaire, d’eczéma, d’asthme ou d’allergies médicamenteuses ;

  • ayant déjà subi une injection mal supportée d’un produit de contraste, à l’occasion d’un précédent examen ;

  • atteints de maladies pulmonaires ou cardiaques, ou d’une pathologie chronique affectant les reins (ex. : maladie rénale chronique).

LES DÉMARCHES À ACCOMPLIR AVANT UNE IRM

Lorsque vous prenez rendez-vous pour une IRM, gardez à portée de main l’ordonnance du médecin. Cela va vous permettre de formuler le plus clairement possible votre demande d’examen.

Signalez lors de la prise de rendez-vous si vous êtes porteur d'un matériel métallique quel qu'il soit à l'intérieur de votre corps, (pacemaker, prothèses, patch transdermiques, etc.) Dans certains cas, l'examen peut être formellement contre-indiqué.

Si vous êtes susceptible de développer une allergie au produit de contraste, prévenez la personne qui vous donne votre rendez-vous. En effet, des mesures peuvent être prises pour le bon déroulement de l’examen (ex. : prescription d’un traitement antiallergique préventif). Par ailleurs, en cas de maladie rénale chronique, l’emploi d’un produit de ce type est parfois interdit.

Si vous êtes enceinte ou pensez l’être (ou si vous allaitez), précisez-le aussi à votre interlocuteur. En effet, des modalités spécifiques sont prévues dans cette situation. Par précaution, on évite de pratiquer une IRM lors des 3 premiers mois de grossesse (en particulier si l’examen peut être réalisé après l’accouchement). Pour l’embryon, on limite ainsi les risques potentiels liés à la diffusion d’un champ magnétique.

D’autre part, indiquez si vous souffrez de claustrophobie (fait de ne pas supporter d’être enfermé dans un endroit exigu tel qu’un ascenseur). L’intérieur de l’appareil est bien éclairé et ventilé, mais des précautions particulières seront aussi programmées, pour éviter tout malaise.

Enfin, si vous avez un tatouage, précisez-le lors de la prise de rendez-vous. En effet, la peau tatouée est parfois brûlée lors d’une IRM, lorsqu’elle se trouve dans la zone analysée. Pour prévenir toute brûlure, l’équipe médicale peut prévoir de comprimer la peau sous des bandes ou un sac de glace.[…]

https://www.ameli.fr/assure/sante/examen/imagerie-medicale/deroulement-irm

En complément, nous vous proposons de consulter la notice du vaccin développé par le laboratoire Pfizer contre la Covid-19 et notamment la rubrique consacrée aux contre-indications :
- COVID-19 mRNA Vaccine BNT162b2 / Laboratoire : BioNTech-Pfizer :
https://www.mesvaccins.net/web/vaccines/710-covid-19-mrna-vaccine-bnt162b2

En tant que documentalistes, nous ne sommes pas en mesure d’aller plus loin dans notre réponse. Seul le médecin prescripteur de cet examen, connaissant vos antécédents médicaux, sera en mesure de vous apporter des réponses adaptées à votre situation personnelle.

Nous espérons que ces éléments d’information vous aideront à enrichir le dialogue que vous aurez avec votre médecin et/ou le radiologue le jour de l’examen et restons à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé
NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

20/05/21



Retour à la liste des questions