Questions-santé 2021 - septembre

Anticorps IgG anti SARS-Cov-2

Question

En sérologie que signifie anticorps IgG anti SARS-Cov-2 = 43 UA/ml. 43 uA/ml est il une bonne protection. Merci


Réponse

Bonjour,

Vous nous communiquez vos résultats d’analyses sérologiques pour le SARS-Cov2. Vous souhaitez des explications.

Nous vous remercions de votre confiance mais nous vous rappelons que Questions-santé est un service documentaire animé par des documentalistes et que, comme nous l’indiquons dans notre formulaire, nous ne sommes absolument pas en mesure de donner d’avis médical ou d’interpréter des examens médicaux.

En revanche, nous vous proposons des informations générales sur les tests sérologiques et leur efficacité.

Les laboratoires d’analyses biologiques Drouot vous expliquent ce que sont les IgG :

Pourquoi un test sérologique ?
Les tests sérologiques permettent de dire s’il y a eu contact avec le virus COVID-19 (SARS-CoV-2).
Ce contact avec le virus se traduit chez le patient par la fabrication d’anticorps anti COVID-19 dans le sang.
Ces anticorps traduisent la réponse immunitaire humorale primaire que l’organisme met en place pour se défendre contre tout agent étranger viral ou bactérien.
Le schéma d’apparition de ces anticorps anti COVID-19 semble être classique :
1-    Une période de latence pour l’identification du virus comme nouvel agent infectieux et la sécrétion des anticorps.
Ce délai est d’environ une semaine après le début de l’apparition des symptômes:  Ce sont des IgM (Immunoglobuline M).
2-    Puis une semaine plus tard apparaissent les IgG (Immunoglobuline G).

https://www.labodrouot.com/covid19-serologie

Le site Vidal, spécialisé en documentation médicale, vous apporte des explications sur les taux d’anticorps dans un article du 24 juin 2021 :

Pas de corrélation entre le taux d'anticorps et le niveau de protection
Un résultat positif à un test sérologique, quelle qu'en soit la date, suffit pour déterminer la séropositivité des individus. 
En revanche, la sérologie ne permet pas de préciser le niveau de protection d'une personne, vis-à-vis du virus SARS-CoV-2, ni la durée de protection dans le temps : 

  •  il n'est pas possible aujourd'hui de définir une valeur seuil de taux d'anticorps permettant d'assurer une protection ; 

  • ces corrélations de protection pourraient reposer sur le taux d'anticorps neutralisants, anticorps qui ne peuvent être quantifiés par une sérologie simple (même si dirigée contre le domaine RBD de la protéine virale Spike) ;

  • la réponse humorale n'est pas la seule à entrer en jeu, la réponse immune cellulaire étant également déterminante dans la réponse aux vaccins contre la COVID-19.

"À ce jour, il n'existe pas encore de données permettant de définir des corrélats de protection, c'est-à-dire l'existence d'un niveau de protection par rapport à un taux d'anticorps mesuré", résume la HAS.
Ces conclusions conduisent à exclure, dans toutes les populations, le recours aux tests sérologiques dans un contexte post-vaccinal, pour réaliser un suivi individuel de la réponse immunitaire ou vaccinale.

https://www.vidal.fr/actualites/27293-indications-des-tests-serologiques-covid-19-la-has-actualise-ses-recommandations.html

En tant que documentalistes, nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse et vous conseillons de prendre l’avis du médecin qui a prescrit les analyses afin d’avoir un avis médical éclairé.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)

Réponse du 25/09/21



Retour à la liste des questions