Mon médecin m’a prescrit un dosage des anticorps/immunoglobulines, je souhaite comprendre les résultats

Que signifie la présence d’anticorps anti-nucléaires ?

Il est important de comprendre que des résultats positifs peuvent être trouvés chez des personnes en bonne santé sans maladie auto-immune, en particulier les personnes âgées et les femmes enceintes. Par conséquent, les résultats positifs des AAN chez les personnes âgées et les femmes enceintes doivent être interprétés avec prudence en utilisant toutes les informations cliniques concernant le patient. Des résultats AAN positifs peuvent également être observés dans certaines infections virales ou conditions inflammatoires qui ne sont pas des maladies auto-immunes, il est donc important que les résultats des tests soient interprétés avec prudence. Toutefois, des tests plus spécifiques peuvent être effectués pour aider à interpréter les résultats positifs des AAN (voir ci-dessous).

Un résultat positif accompagné de symptômes cliniques spécifiques suggère la présence d'une maladie auto-immune et le médecin procédera alors à d'autres tests plus spécifiques (par exemple, les tests d'anticorps à l'ENA et à l'ADN) et examinera l'histoire clinique du patient pour aider à établir un diagnostic final. Les résultats positifs des tests AAN peuvent apparaître des mois ou des années avant l'apparition des signes de la maladie, ce qui constitue une raison supplémentaire pour interpréter précisément tous les résultats positifs des tests AAN.

Environ 95% des patients atteints de LED [ [lupus érythémateux systémique] ont un résultat positif au test AAN. Si un patient présente des symptômes de LED, tels que l'arthrite, une éruption cutanée et une thrombocytopénie auto-immune (un faible nombre de cellules sanguines spécialisées appelées plaquettes), il peut alors être atteint de LED. Dans de tels cas, un résultat positif à l'AAN peut être utile pour étayer le diagnostic de LED. Si nécessaire, des tests supplémentaires hautement spécifiques, des anticorps anti-ADNnatif et des anticorps anti-SM, peuvent aider à montrer avec plus de certitude que l'affection est un LED.

Un test AAN positif peut également signifier que le patient est atteint d'un syndrome de type LED induit par un médicament. Cette affection est associée au développement d'anticorps dirigés contre des parties de l' ADN appelées histones. Un test de recherche des d'anticorps anti-histones peut être utilisé pour appuyer le diagnostic du syndrome de type LED induit par le médicament.

Un résultat négatif pour l'ANA rend le LED peu probable. Cependant, comme les maladies auto-immunes évoluent avec le temps, il peut être utile de répéter le test ANA à l'avenir. Sauf dans de rares cas, il n'est pas nécessaire de procéder à d'autres tests d'anticorps (sous-ensemble) si un patient a un résultat négatif au test AAN.

Autres conditions dans lesquelles une recheche de AAN peut être positive incluent :
Le syndrome de Sjögren
[...]
Sclérodermie

Un résultat positif au test AAN peut également se manifester chez les patients atteints de la maladie de Raynaud, de polymyosite, d'arthrite chronique juvénile ou du syndrome des anticorps antiphospholipides, mais le médecin doit se fonder sur les symptômes cliniques et les antécédents pour poser son diagnostic.

http://www.labtestsonline.fr/tests/anticorps-anti-nucl-aires.html?tab=3

Rédaction : août 2018 ; Mise à jour : octobre 2020


Plus de questions sur :

Mon médecin m’a prescrit un dosage des anticorps/immunoglobulines, je souhaite comprendre les résultats

Toutes les questions et réponses de santé

Consultez les questions déjà posées avec les réponses de nos documentalistes.

Vous n'avez toujours pas trouvé votre réponse ?

N’hésitez pas à nous poser votre question. Nous vous apporterons une réponse documentaire dans les 72h (du mardi au samedi)

Posez votre question