Toutes les questions-santé - mars

Jumeaux monozygotes

Question

Bonjour, je me demandais, est-ce que des jumeaux monozygotes ont 100% de leur patrimoine génétique en commun ? Ou est-ce que dans le processus, une partie de leur ADN pourrait ne pas être similaire ? Cette question me vient d'un débat sur les différences entre vrais jumeaux, on essayait de les lister (Empreintes digitales...) et ça pourrait en faire une de plus !


Réponse

Bonjour,

Vous souhaitez savoir si des jumeaux monozygotes ont la totalité de leur patrimoine génétique en commun et ou si des fragments d’ADN peuvent être différents.

Afin de répondre à votre question, nous vous proposons tout d’abord de visionner une vidéo explicative sur la formation des jumeaux monozygotes extraite du site d’information médicale Allodocteurs :
https://www.allodocteurs.fr/maladies/anatomie-du-corps-humain/comment-se-forment-les-jumeaux_1034.html

Concernant ensuite de possibles différences du matériel génétique de ces jumeaux, nous vous proposons la lecture de 2 articles.

- Le 1er, un article du Huffington post du 11 janvier 2021, évoque une découverte récente sur les mutations génétiques précoces intervenues lors du développement de l’embryon : Des vrais jumeaux peuvent avoir un ADN différent, voici comment

Des mutations génétiques durant les premiers stades du développement de l'embryon pourraient expliquer des différences génétiques.
[…]
Une étude menée par des chercheurs en Islande publiée dans la revue Nature Genetics le 7 janvier 2021 remet en cause ce postulat: il arrive que des jumeaux diffèrent dans leur patrimoine génétique.
Les scientifiques ont procédé au séquençage du génome de près de 381 paires de jumeaux identiques. Parmi cet échantillon, 38 paires de jumeaux génétiquement similaires ont montré des différences modérées dans leur ADN, 39 paires ont présenté des divergences significatives s’élevant à près de 100 changements génétiques entre deux jumeaux.
Mutations génétiques de l’embryon
Ces disparités ont pour origine des mutations génétiques intervenues très tôt durant le développement de l’embryon.
Dans l’une des paires de jumeaux étudiées, les chercheurs ont repéré une mutation dans l’ensemble des cellules de l’un d’entre eux - ce qui signifie qu’il s’agit d’une mutation survenue à un stade précoce du développement - mais pas du tout chez son jumeau.
Lors des premières divisions de l’embryon, “l’un des jumeaux est le produit des divisions de la cellule où la mutation s’est produite, et seulement de celle-là”, tandis que l’autre jumeau s’est formé à partir des autres cellules, explique Kari Stefansson à l’AFP.

En moyenne, les jumeaux identiques présentent près de 5,2 différences génétiques indique le rapport de recherche. Le site sciencenews.org explique que cette découverte est importante: dans la recherche en santé, les jumeaux sont souvent étudiés pour déterminer l’origine de maladies ou de particularités physiques. Les vrais jumeaux étaient jusqu’à récemment considérés comme génétiquement identiques. […]

https://www.huffingtonpost.fr/entry/des-vrais-jumeaux-peuvent-avoir-un-adn-different-voici-comment_fr_5ffc1085c5b66f3f795f4e88
Voici l’article scientifique cité dans la référence précédente. : Differences between germline genomes of monozygotic twins (Nature Genetics. 2021 Jan;53(1):27-34.)
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/33414551/

- Le 2nd, extrait du site de vulgarisation scientifique Futura Sciences, explique comment un matériel génétique pourtant identique s’exprimera de manière différente chez les jumeaux, créant ainsi des différences :

Issu d'un seul et même ovule fécondé, les jumeaux monozygotes partagent une information génétique identique. Ils sont toujours du même sexe et présentent la même disposition de gènes et de chromosomes. Ils ont habituellement des caractéristiques physiques et mentales similaires.
[…]
En fait, la plupart des paires de jumeaux monozygotes ne sont pas identiques - ils présentent ce que l'on appelle une discordance phénotypique, c'est-à-dire des différences au niveau de l'apparence et de la constitution physiques, ou une manifestation spécifique d'un trait. On peut citer ici comme exemples les différences en matière de prédisposition à la maladie et un grand nombre de caractéristiques anthropomorphiques.
Diverses explications peuvent être avancées pour ces observations, dont l'une est l'existence de différences "épigénétiques", à savoir des différences au niveau du mode d'expression du génome.
L'ADN n'est pas présent sous forme de molécules nues dans la cellule : il est associé à des protéines appelées histones pour former une substance complexe, la chromatineToute modification chimique de l'ADN ou des histones altère la structure de la chromatine sans modifier la séquence nucléotidique de l'ADN. De telles modifications sont dites épigénétiques.

https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/recherche-mystere-differences-vrais-jumeaux-devoile-6729/

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé            
http://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/lieux-ressources/cite-de-la-sante/



Retour à la liste des questions