Toutes les questions-santé - avril

Diabète

Question

Que risque un diabétique de type 2 qui ne se soigne pas et qui commence à faire des hypoglycémies sévères qui atteignent le système cognitif ?


Réponse

Bonjour,

Vous souhaitez savoir ce que risque un diabétique de type 2 qui ne suit pas son traitement. Vous vous interrogez notamment sur les risques cognitifs.

A titre d’information générale, nous vous proposons de parcourir un dossier de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) sur le diabète de type 2 :

Le diabète correspond à un excès durable de la concentration de glucose dans le sang (hyperglycémie). Dans le cas du diabète de type 2, ce phénomène est provoqué par une perturbation du métabolisme glucidique. Si elle apparaît progressivement et insidieusement, la maladie a des conséquences graves, voire mortelles, à long terme.
[…]
Le diabète entraîne des complications graves à long terme, pouvant survenir après 10 à 20 ans de déséquilibre glycémique. La maladie accélère en effet l’athérosclérose, à l’origine d’infarctus du myocarde, d’AVC ou d’artérites des membres inférieurs. En altérant également les microvaisseaux, le diabète est en outre à l’origine de rétinopathies (atteintes de la rétine entraînant un risque de déficience visuelle voire de cécité), de neuropathies périphériques, de néphropathies (insuffisances rénales), de maladies hépatiques (stéatose non alcoolique ou "maladie du foie gras") ou de problèmes de cicatrisation.
Il peut aussi participer à une neurodégénérescence.

https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/diabete-type-2

En complément, nous vous invitons à lire le dossier réalisé par l’Assurance maladie sur le diabète et dans lequel vous trouverez des informations détaillées sur les différentes complications liées à cette maladie :

Diagnostic du diabète, surveillance et mise en évidence de complications au niveau de plusieurs parties du corps : il est important de savoir déchiffrer les symptômes. […]
- […] Complications : les fondamentaux
- Hypoglycémie, hyperglycémie et acido-cétose
- Complications du diabète au niveau des yeux
- Complications du diabète au niveau des reins
- Complications au niveau des nerfs
- Complications du diabète au niveau des artères coronaires
- Complications du diabète au niveau des artères cérébrales
- Complications du diabète au niveau des membres inférieurs
- Complications du diabète au niveau des pieds
- Complications du diabète au niveau des dents et des gencives
- Autres complications du diabète […]

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/diabete/diabete-symptomes-evolution

Afin de mieux comprendre l’impact du diabète sur le système cognitif, voici un article de la Revue Médicale Suisse (2014 ; volume 10. 2090-2096) intitulé Diabète et démence : les liaisons dangereuses dont voici un extrait :

Résumé
Au vu du vieillissement de la population, un nombre croissant de patients âgés présente la constellation spécifique diabète et démence. Plusieurs études récentes démontrent que le diabète augmenterait fortement le risque de démence de types Alzheimer et vasculaires. Chez les patients avec antécédents d’hypoglycémie sévère, ce risque serait doublé, alors que chez les patients déments le risque d’hypoglycémies sévères serait triplé. Au vu de cet enchaînement en spirale associant hypoglycémie et démence, cette dernière doit être considérée comme une des complications possibles du diabète et faire l’objet d’un dépistage systématique chez les patients diabétiques. De plus, le consensus des sociétés américaines de gériatrie et de diabétologie recommande un assouplissement des objectifs de l’HbA1c entre 8 et 9% chez les patients déments.[…]

https://www.revmed.ch/RMS/2014/RMS-N-449/Diabete-et-demence-les-liaisons-dangereuses

Enfin, concernant l’efficacité des traitements, la Fédération des diabétiques précise :

Conclusion
Les deux principaux types de diabète sont des maladies différentes mais caractérisées par un excès de sucre dans le sang et doivent être prises au sérieux et traitées efficacement. Il n’y a pas de « petits diabètes » ou de diabètes plus graves que d’autres.
Malgré la recherche médicale qui avance tous les jours, le diabète reste une maladie qui se soigne très bien mais qui ne se guérit pas. Il faut donc, toute sa vie, se surveiller, garder de bonnes habitudes alimentaires, pratiquer une activité physique et prendre régulièrement son traitement. Un diabétique peut donc être un malade en bonne santé ! OUI à la qualité de vie !

https://www.federationdesdiabetiques.org/information/diabete

En tant que documentalistes, nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse.
Ces informations vous sont données à titre général, sur la base des recherches documentaires que nous avons réalisées, et peuvent ne pas s’appliquer à l’état de santé de votre proche. Seul son médecin, connaissant son dossier médical, sera en mesure de vous apporter une réponse adaptée.

Nous espérons que ces éléments d’information vous aideront à enrichir le dialogue que vous aurez avec le médecin de votre proche et nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)



Retour à la liste des questions