Toutes les questions-santé - mai

Pic monoclonal de 8.6

Question

J'ai un pic monoclonal de 8.6 IgG. Que faire ?


Réponse

Bonjour,

Vous nous communiquez vos résultats d’examen sanguin qui révèlent un pic monoclonal. Vous nous expliquez ressentir une grande fatigue et avoir perdu 10 kg en 3 mois. Vous nous demandez que faire.

Nous vous remercions de votre confiance mais Questions-santé est un service documentaire qui ne peut donner d’avis médical. Nous pouvons en revanche vous donner des informations générales sur la base des recherches documentaires que nous avons réalisées.

Nous vous proposons de lire la réponse-type que nous avons apportée au sujet du dosage des anticorps/immunoglobulines :
https://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/lieux-ressources/cite-de-la-sante/une-question-en-sante/questions-frequentes/mon-medecin-ma-prescrit-un-dosage-des-anticorpsimmunoglobulines-je-souhaite-comprendre-les-resultats/

Nous vous conseillons la lecture des extraits suivants :

- Que signifie la présence d'une immunoglobuline monoclonale ?

Les immunoglobulines monoclonales sont mises en évidence par électrophorèse (voir Qu’est-ce qu’une électrophorèse des protéines sanguines (EPS) ?).
Un pic d’immunoglobulines monoclonales, correspond à la présence d’anticorps issus d'une seule lignée de cellules ou clone (monoclonale), et non plusieurs lignées de cellules (polyclonale). L’homogénéité de ces immunoglobulines (toutes les molécules sécrétées sont identiques), mise en évidence par ce pic, ne signifie pas obligatoirement malignité.

Les immunoglobulines monoclonales sont retrouvées au cours du myélome multiple [« Prolifération maligne des plasmocytes [type de lymphocyte B] dans la moelle osseuse » in Larousse médical], de la maladie de Waldenström, des hémopathies lymphoïdes, des maladies des chaînes lourdes, et elles contribuent à établir le diagnostic de ces pathologies.
Elles peuvent accompagner un état infectieux (hépatite virale), ou une maladie auto-immune (lupus érythémateux disséminé) : on parle alors d'immunoglobulines monoclonales bénignes.
Elles sont également présentes de façon isolée, en particulier chez le sujet âgé témoignant d'une gammapathie monoclonale d'origine indéterminée (la cause n’est pas identifiée). Cette maladie sans symptôme requiert seulement une surveillance régulière car, si elle peut rester stable ou même disparaître, elle peut aussi précéder de plusieurs années l'apparition d'un myélome multiple.
Sources :
·  «Immunoglobuline monoclonale» in Larousse médical http://www.larousse.fr/encyclopedie/medical/immunoglobuline_monoclonale/13819
· Immunologie. Lucienne Chatenoud, Jean-François Bach. 6ème édition.Lavoisier, 2012.

https://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/lieux-ressources/cite-de-la-sante/une-question-en-sante/questions-frequentes/mon-medecin-ma-prescrit-un-dosage-des-anticorpsimmunoglobulines-je-souhaite-comprendre-les-resultats/#item-grid-69188

Que signifie la présence d'un pic polyclonal ?
Les causes d’augmentation polyclonale des immunoglobulines sont nombreuses: infections, affections hépatiques, maladies à composante auto-immunitaire
,… . Toutefois l’analyse des différentes classes d’immuno-globulines permet d’obtenir de précieuses informations.
– L’augmentation des IgM indique généralement une immunisation débutante.
– L’élévation des IgA peut être mise en rapport avec une infection des muqueuses au sens large ou avec une polyarthrite rhumatoïde.
– L’augmentation des IgG et IgA, dans l’évolution d’une hépatite est un signe d’un éventuel passage à la chronicité. […]
Source :
Fiche IgA. Institut de biologie clinique de l’Université Libre de Bruxelles.
http://www.ulb-ibc.be/iga/

https://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/lieux-ressources/cite-de-la-sante/une-question-en-sante/questions-frequentes/mon-medecin-ma-prescrit-un-dosage-des-anticorpsimmunoglobulines-je-souhaite-comprendre-les-resultats/#item-grid-69191

- Quelles sont les valeurs de référence ?

Nous vous indiquons, à titre informatif, les valeurs de référence proposées par l’Institut de Biologie Clinique, de l’Université Libre de Bruxelles.
http://www.ulb-ibc.be/analyses-i/
 

Les valeurs de référence sont des normes de résultats, variant selon les techniques de dosage utilisées, le sexe et l’âge. Généralement, elles figurent dans la partie droite du document.
Si vos résultats n’entrent pas dans ces normes, faites-en part à votre médecin, qui vous fournira des explications. Sachez qu’un chiffre supérieur ou inférieur aux limites fixées n’est pas systématiquement révélateur d’une maladie. 
Les valeurs de référence citées ci-dessous ne représentent donc que des valeurs indicatives. Elles peuvent être différentes suivant les laboratoires.
Attention, les unités ne sont pas forcément similaires à celles de vos résultats.


Immunoglobulines
[…]
IgG supérieur à 6 ans : 6.5 – 16.0 g/L
http://www.ulb-ibc.be/igg/
[…]

https://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/lieux-ressources/cite-de-la-sante/une-question-en-sante/questions-frequentes/mon-medecin-ma-prescrit-un-dosage-des-anticorpsimmunoglobulines-je-souhaite-comprendre-les-resultats/#item-grid-69192

En tant que documentalistes, nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse et nous vous conseillons de contacter le médecin prescripteur de cette analyse. Lui seul pourra vous répondre pertinemment en toute connaissance de votre dossier médical.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)



Retour à la liste des questions