Questions-santé 2017 - novembre

Cocaïne veille d’anesthésie générale

Question

Bonjour, Devant me faire opérer d’une arthrodèse le 30/11 j’avais arrêté la cocaine que le 27/11. Lors de la consultation chez l’anesthésiste j’avais précisé que j’en prenais mais il ne m’en a pas parlé. J’avais vu qu’il fallait arrêter minimum 48h avant. A l’avant veille, mon opération était annulée pour raison financière. Or la veille on me baisse le prix et maintient l’opération. Entre temps j’ai repris de la cocaïne. Moins de 24h avant l’anesthésie et au lieu d’annuler ils hésitent ! Ne serait-il pas plus raisonnable de tout arrêter surtout que j’ai pris bien 2g entre le soir du 28 et le 29 matin ? Merci beaucoup j’aimerais comprendre leur hésitation !


Réponse

Bonjour,

Devant vous faire opérer d’une arthrodèse, vous aviez précisé à l’anesthésiste que vous consommiez de la cocaïne. Vous souhaitez savoir les contre-indications entre ce stupéfiant et une anesthésie générale.

Tout d’abord, voici un document intitulé Prise en charge anesthésique d’un toxicomane (p. 48) rédigé par deux médecins de l’Unité de traitement de la douleur (Centre hospitalier de Mâcon) et de l’Hôpital Saint-Antoine (Paris) : 
« [...] Les complications liées à l’usage de cocaïne sont surtout aiguës et liées à l’action sympathomimétique de ce produit : troubles de l’excitabilité cardiaque, accidents coronariens, poussées hypertensives, accidents vasculaires cérébraux [5].
Ces accidents peuvent survenir de façon inopinée lors d’une intervention chirurgicale sous anesthésie chez un patient non symptomatique en pré-opératoire et ayant caché la prise récente de cocaïne. »
https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=10&ved=0ahUKEwjp-fT8zebXAhUHVRQKHQuSAFIQFgh0MAk&url=http%3A%2F%2Fwww.mapar.org%2Farticle%2Fpdf%2F507%2FPrise%2520en%2520charge%2520anesth%25C3%25A9sique%2520d%2527un%2520toxicomane.pdf&usg=AOvVaw2VjpT361arpNNx27FutK4G

Par ailleurs, vous indiquez avoir repris récemment de la cocaïne.

Sur le site de Drogues info service, un service qui dépend de l’agence Santé publique France, vous pouvez également échanger avec l’un de leurs intervenants par téléphone tous les jours de 8h à 2h au 0 800 23 13 12 ou par chat.
http://www.drogues-info-service.fr/

En tant que service de documentation, nous ne pouvons aller plus loin dans notre réponse. Nous espérons que vous pourrez établir un dialogue constructif entre vous et l’anesthésiste ou un membre de l’équipe soignante avec lequel vous êtes le plus en confiance.

Bien entendu, nous restons à votre disposition pour toute recherche dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)



Retour à la liste des questions