Questions-santé 2017 - décembre

Acide urique et hypertension

Question

Boire une bouteille de Vichy Saint Yorre par jour est-ce contre-indiqué ou recommandé pour lutter contre l'acide urique et cela a-t-il une incidence sur la tension artérielle. Avec mes remerciements.


Réponse

Bonjour,

Vous souhaitez savoir si la consommation d’eau de Vichy Saint-Yorre est contre-indiquée pour lutter contre un excès d’acide urique et si elle a un impact sur la tension artérielle.

Voici les recommandations du site Docteur Clic (site d’information santé ayant pour objectif d'apporter des solutions d'information, d'aide et d'accompagnement pour le grand public et dont tous les articles sont signés par des médecins.) en cas d’excès d’acide urique dans le sang qui peut provoquer des crises de goutte :
« Dans l'alimentation : il faut modérer la consommation de viandes faisandées, crustacés, charcuteries, légumes de type épinards, et boire de l'eau alcaline tous les jours (une eau de type Vichy, un demi-litre par jour, est une bonne précaution).»
http://www.docteurclic.com/maladie/goutte.aspx#p4

Le médecin lyonnais Bertrand Durantet relaie ces recommandations en les précisant :
« Pour lutter contre la formation d’acide urique :
- Evitez de consommer :
Des abats tels que cervelle, cœur, foie, ris de veau, rognons, langue, tripes...
Des poissons gras : hareng, truite et poissons en conserve (anchois, sardine, thon, maquereau, hareng...), soupes de poissons et œufs de poissons (lump, tarama, saumon, caviar).
Des coquillages : pétoncles, St-Jacques, mollusques (huîtres, coques et moules).
Des crustacés : crevettes, crabes, langoustines, homards, langoustes.
Du gibier (chevreuil, lièvre), de la viande ou de la volaille grasse (poule, canard) ou riche en gélatine (tête de veau, museau).
Certains fruits et légumes : asperges, artichauts, épinards, choux, oseille, fraises, framboises, groseilles, myrtilles, tomates...
Du beurre, des sauces grasses et des fritures…
L'alcool, qui augmente la production et diminue l’élimination d'acide urique.
- Lutter contre le surpoids. Mais, une perte de poids trop rapide sera un frein à l'élimination de l'acide urique. De même pour le jeûne.
- Evitez le surmenage, les efforts musculaires intenses ou inhabituels, les traumatismes, les émotions, voire les colères, qui peuvent déclencher une crise.
Pour favoriser l’élimination de l’acide urique :
- Supprimez les alcools : vin, bière alcoolisée ou non, cidre, liqueurs, apéritifs...
- Réduisez les graisses : charcuterie, fritures, sauces, matières grasses et fromages…
- Buvez de l'eau (2 litres par jour) : 1.5 L d’eaux peu minéralisées (eau du robinet, Volvic, Evian) et 0.5 L d’eaux alcalines (Vichy Célestins, Saint-Yorre) car les calculs uriques se forment lorsque les urines sont acides.
Une alimentation équilibrée est la clé de tout !! Favorisez les légumes tels que les féculents (pommes de terre, pâtes, riz, semoule et céréales), mangez du pain, des fruits et des produits laitiers demi ou écrémés. Vous pouvez boire des tisanes, du thé, du café, des jus de fruits, des bouillons et des soupes de légumes… Le régime doit être poursuivi à vie, mais s’il est insuffisant, un traitement médicamenteux à base de colchicine peut vous être proposé par votre médecin traitant. »
http://www.dr-durantet.com/fiche-goutte-que-manger,83.html

Pour une meilleure compréhension de ce qui suit, nous vous proposons la composition de l’eau de Vichy Saint-Yorre d’après le site St-Yorre.com où l’on peut constater la richesse de cette eau en minéraux notamment les bicarbonates et le sodium :
http://www.st-yorre.com/st-yorre-et-mineralite/st-yorre-riche-mineraux/

En ce qui concerne une éventuelle influence entre la consommation d’eau de Vichy et la tension artérielle, voici quelques extraits d’un article intitulé Hypertension et eaux minérales issu de La Presse thermale et climatique (2010;147,2:43-55) éditée par la Société de médecine thermale où vous trouverez un discours plus nuancé :
« Pourtant, le rôle du sodium, autant dans la pathogénie de l’HTA [hypertension artérielle] que sa corrélation avec la mortalité cardiovasculaire, est actuellement très débattu et il n’existe pas d’accord dans le monde scientifique sur l’impact réel du sodium dans l’HTA [3-13].
Les études d’intervention diététique menées sur les effets du sel du régime dans la PA [pression artérielle], ainsi que d’autres minéraux et éléments nutritifs originaires de divers aliments, montrent que la réponse de la PA au chlorure de sodium se trouve modulée par l’ingestion d’autres nutriments en montrant la complexité de la relation sel/PA et en suggérant que les éléments nutritifs combinés dans l’alimentation ont une influence majeure dans la réduction de la PA autant que les composants spécifiques pris isolément [14,15]. Les résultats suggèrent que le calcium et le magnésium qui accompagnent le sodium dans l’alimentation sont des facteurs qui interagissent et modulent la réponse pressive du sodium par de multiples mécanismes d’action non complètement clarifiés [16-18].
[…]
Conclusion
Chez les patients âgés avec une HTA de grade I, l’ingestion d’une eau minérale avec du bicarbonate de sodium de différentes concentrations n’augmente pas la PA. En revanche, il est démontré une association inverse entre l’augmentation de la pression artérielle et le degré de minéralisation de l’eau. L’eau minérale à forte concentration de bicarbonate de sodium, de calcium, de potassium et de magnésium a un effet contre l’accroissement de la PA à 9 semaines d’intervention. Cet effet est indépendant de la PA et de l’excrétion urinaire des minéraux initiale.
Ces résultats confirment que la sensibilité de la PA au chlorure de sodium dépend de l’apport des deux, du chlorure et du sodium, et que la consommation de sels de sodium non chlorés, comme le bicarbonate, a non seulement un effet moindre que le chlorure de sodium sur la variation de la PA, mais protège contre son élévation.
De futures études avec un plus grand nombre de patients sont nécessaires afin de confirmer les résultats obtenus ; et peut-être, nous pourrons dire que des eaux minérales avec du sodium, en particulier celles contenant de fortes proportions de bicarbonates, pourraient être autorisées, en toute sécurité, chez des sujets hypertendus et normotendus à risque d’hypertension artérielle, associées à une baisse de la consommation du sel.3"
http://s68629356c91f3297.jimcontent.com/download/version/1351967031/module/6204637850/name/1.4-HTA%2B_ModelePTC.pdf

Nous espérons que ces éléments d’information vous seront utiles. N’hésitez pas également à échanger avec votre médecin traitant à ce sujet. Nous restons à votre disposition pour toute recherche documentaire dans le domaine de la santé.

L’Equipe des documentalistes de Questions-santé,
Le service de réponses en ligne de la Cité de la santé.

Service Questions-santé

NB : Nous vous remercions d'avoir autorisé la publication de votre question. Vous pourrez la retrouver dans les pages de la Cité de la santé  (les questions-réponses sont classées par dates)



Retour à la liste des questions